Flash Info

  • 11/12/2019Football-Ligue 1 : Amani Yao succède à Jani Tarek à la tête de l'encadrement technique du FC San Pedro
  • 10/12/2019Football-France: Wilfried Bony va s'entraîner pendant une semaine avec Le Havre
  • 09/12/2019Football-10e journée : RCA 3-2 AS Tanda
  • 09/12/2019Football-Ligue 1-10e journée: RCA 2-1 AS Tanda (En cours)
  • 08/12/2019Football-Ligue 1-10è journée: ASI d'Abengourou 2-0 ASEC Mimosas - SOL FC 1-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 WAC
  • 08/12/2019Football-Caf CdC 2020-2e journée : Enyimba 1-0 FC San Pedro

Serey Dié : « C’est une page de mon histoire qui se ferme »

Football
Elephants

Serey Dié : « C’est une page de mon histoire qui se ferme »

18 November 2019 0

Geoffroy Serey Dié a fait ses adieux à la sélection ivoirienne de Côte d’Ivoire le 13 Septembre 2019. L’ancien capitaine des Eléphants a été célébré le samedi dernier par ses coéquipiers ainsi que le monde du football ivoirien.

Clap de fin de pour Serey Dié. Avant le coup d’envoi de la rencontre Côte d’Ivoire-Niger comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN 2021, le champion d’Afrique 2015 a reçu les hommages de ses coéquipiers, l’encadrement technique, des membres de la FIF avec à sa tête le Président Augustin Sidy Diallo ainsi que l’ensemble du public ivoirien. Un hommage auquel l’ex-capitaine des Eléphants n’est pas resté insensible.

« Je tiens à dire merci à mes coéquipiers parce que je ne m’attendais pas du tout à cela. Je remercie ma mère qui m’a donné le souffle de vie pour que je puisse vivre ce que je vis et je remercie toute la Côte d’Ivoire, d’avoir cru en moi. Je vous remercie pour toutes vos prières, votre soutien et que Dieu vous bénisse. C’est vraiment six années remplies d’émotion et je remercie le bon Dieu pour tout. Et à vous les journalistes, je vous dis aussi merci car vous nous avez toujours accompagné et voilà c’est une page de mon histoire qui se ferme et je dis gloire à Dieu » a indiqué Geoffroy.

Acteur majeur dans la cohésion du groupe, « le grand frère » a demandé à ses petits frères de garder la solidarité et l’ambiance qui prévaut au sein de la sélection. « J’encourage mes petits frères (NDLR : les nouveaux de la sélection ivoirienne) à continuer à bosser. Cette cérémonie, c’est quelque chose que vous n’avez peut-être jamais vu au préalable. Je pense que cela est possible grâce à l’ambiance qui prévaut dans l’équipe et de ce que nous avons construit ensemble. Je vous demande d’être solidaire, de vous aimer les uns des autres », a exhorté le désormais ancien international ivoirien.

 

Armel YAO

A lire aussi ...

TOP