Flash Info

  • 27/09/2020Football-Mercato : Sangaré Ibrahim s'engage jusqu'en 2025 en faveur du PSV Eindhoven en Hollande
  • 27/09/2020Football-Mercato : L’ASEC Mimosas a annoncé avoir prêté Salifou Diarrassouba au club suisse du FC Saint-Gall 1879
  • 27/09/2020Tennis-Roland-Garros : Seulement 1000 spectateurs autorisés par les autorités françaises
  • 27/09/2020Athlétisme : Les championnats d'Afrique seniors se dérouleront à Alger au mois de juin 2021
  • 27/09/2020Football-Mercato : Amed Touré, ancien joueur de l'ASEC Mimosas, signe à l'AS Kaloum en Guinée
  • 26/09/2020Judo-Côte d'Ivoire : Dabonné Seydou nouveau président président de la Fédération Ivoirienne de Judo

Football - Elephants - Mondial 2014 : ELEPHANTS: LE MONDE S’ECROULE (Suite et Fin)

Football
Elephants
MONDIAL

Football - Elephants - Mondial 2014 : ELEPHANTS: LE MONDE S’ECROULE (Suite et Fin)

28 June 2014 0
ELEPHANTS: LE MONDE S’ECROULE (Suite et Fin)

Quand on a vu jouer les Ghanéens, Nigérians, algériens et même les Camerounais dans les 30 min de Brésil-Cameroun, on voit bien qu’on ne doit pas mettre en cause l’entraîneur seul pour justifier la débâcle. Force est pourtant de constater que Sabri Lamouchi n’a pas su justifier la confiance placée en lui, envers et contre tous, par sidy Diallo et la FIF.

 

L’HONNETETE ET LA FRANCHISE

Le Franco-Tunisien n’y arrivait pas, ni en CAN, ni en éliminatoires du mondial : Il aurait pu de sa propre initiative, demander que l’on renforce l’encadrement technique des Eléphants et faire des propositions dans ce sens. Car l’exigence de la coupe du monde l’imposait. Oui, les meilleures sélections ont proposé des duos, et non des moindres (ex : Brésil).

 

LA LISTE DES 23

Seydou Doumbia n’a pas été retenu. Nous avons nos meilleures périodes avec 2 pointes Drogba-Bony. Une 3è possibilité nous aurait bien aidés. Brice Dja Djédjé est latéral droit. En l’écartant on se prive de la possibilité de mettre Serge Aurier dans l’axe, où il y avait un gros manque ; le Toulousain personne n’en a parlé pour ce poste qu’il occupe en club. Dans ces 2 cas on peut parler de manque d’ingéniosité tactique, ou de bonne connaissance du groupe.

 

L’ABSENCE D’UN PLAN B

Quand son 4-3-3 bafouille son football, Sabri Lamouchi a des difficultés à mettre en place Cliquez ici pour lire la suite

A lire aussi ...

TOP