banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 34 min 38 secAthlétisme : Le Maroc termine leader du championnat arabe U23 avec 32 médailles dont 16 en or
  • Il y a 36 min 31 secJudo-Afrique : Les championnats d'Afrique cadet et junior prévu du 15 au 17 juillet à Yaoundé au Cameroun
  • Il y a 37 min 37 secMali : Habib Sissoko réélu pour un mandat de 4 ans à la tête du Comité National Olympique
  • Il y a 50 min 29 secJ.O Paris 2024 : Thierry Henri va porter la flamme olympique le 14 juillet
  • Il y a 55 min 7 secFootball-Côte d'Ivoire : Le RCA de Yopougon organise une parade dans la commune le dimanche 14 juillet 2024
  • Il y a 2 heures 36 minFootball-Eléphants : L’ancien gardien des Éléphants de Côte d’Ivoire, Zagoli Golié Marcel est décédé ce vendredi 12 juillet matin

CHAN 2018 : Côte d'Ivoire, un point puis s’en va !

Football
Elephants
CAN

CHAN 2018 : Côte d'Ivoire, un point puis s’en va !

22 January 2018 0

La victoire pour le sourire et l’espoir. Ça sera pour la prochaine fois. Pour la Côte d’Ivoire. S’il y avait un mieux être dans les ambitions des Eléphants sur la pelouse du Grand Stade de Marrakech face à l’Ouganda, les hommes de Kamara Ibrahim ont péché dans la finition.

46è, 56è et 85è. Des périodes que Mamadou Diomandé, Badié Gbagnon et Brou Manassé se repasseront durant toute la nuit du 22 janvier 2018. Au-delà de la précipitation et du déchet dans la transmission, ils avaient au bout du soulier, les premières réalisations de la Côte d’Ivoire dans le 5è CHAN. Illusion. Car aucun n’aura la patte juste pour concrétiser ces rarissimes occasions, offertes par l’Ouganda venue pour ne pas perdre. Les Crânes n’auront eu qu’une opportunité pour troubler la quiétude de Cissé Abdoul Karim, aligné dans les buts ivoiriens comme annoncé, à la place de Blé Zadi Hortalin. Contrairement à son binôme de l’Africa, il aura eu la chance de ne concéder aucun but sur les trois encaissés par la Côte d’Ivoire.

Togui, nouvelle rentrée remarquée

Amorphes et sans engagement durant la grande majorité de la partie, les Eléphants ont connu une embellie avec l’entrée de Togui Mel. Blessé à la cheville, l’attaquant du Sporting Club de Gagnoa a apporté de la percussion, de la profondeur et de la qualité dans la transmission. L’une des ses adresses aurait pu mettre en lumière Brou Manassé qui a décidé d’offrir le cuir à Isima Bin Abdoul, le portier ougandais, heureux de recevoir l’offrande. En panne d’efficacité, les Eléphants réussissent à garder la  virginité de leurs buts, pour cette fois. Un nul (0-0) rempli de regrets pour une Côte d’Ivoire qui pouvait mieux faire si elle s’y était pris autrement avant de fouler la terre de Marrakech.

Patrick GUITEY

Envoyé spécial à Marrakech

A lire aussi ...

TOP