Flash Info

  • 30/11/2022Football-Côte d'Ivoire : La 8e édition du TIDA aura lieu du 15 au 21 décembre au stade Robert Champroux et au complexe de Yopougon
  • 30/11/2022Cyclisme : Remco Evenepoel participera bien au Giro en 2023, pas au tour de France
  • 30/11/2022Auto-Moto : Moto GP : Les tests officiels 2023 commenceront en Malaisie 
  • 30/11/2022Football-International : Ruben Amorin (entraineur Sporting CP) prolongé jusqu'en 2026
  • 30/11/2022Football-Mondial 2022 : Stéphanie Frappart deviendra la première femme arbitre principale, ce jeudi 1er décembre
  • 30/11/2022AGE-FIF : Un budget de 11 milliards adopté par les membres actifs pour la saison 2023

El. 2023 : La Côte d'Ivoire inaugure Yamoussoukro en victoire

Football
CAN

El. 2023 : La Côte d'Ivoire inaugure Yamoussoukro en victoire

3 June 2022 0

Dans sa position d'équipe d'inexpugnable dans les éliminatoires de la CAN 2023 qu'elle accueillera, la Côte d’Ivoire s'est illustrée pour sa première dans le stade flambant neuf de Yamoussoukro. Et c'est la Zambie qui en a fait les frais. 

Malgré leur statut de qualifié, les Éléphants avaient une réputation à défendre pour leur première à Yamoussoukro. Objectif atteint mais qui a pris 1 heure 6 minutes à se dessiner. C'est qu'en première période, Serge Aurier et ses coéquipiers n'ont pas su concrétiser leurs opportunités. A l'image de la frappe sur la barre de Max Gradel à la 35e. 

Au retour des vestiaires, Jean Louis Gasset passe du 4-4-2 au 4-3-3. Sébastien Haller et Jérémie Boga passent la main à Wilfried Zaha et Evrard Kouassi. De quoi fluidifier les déplacements et libérer Christian Kouamé. Mais le premier à trouver la faille se nomme Serge Aurier. A la conclusion d'un mouvement d'ensemble bonifié par Max Gradel, le capitaine des Orange ouvre la marque. Moment historique célébré par le public conquis (1-0, 66e).

Face à des Zambiens en manque de concentration, les Ivoriens se montrent à nouveau efficaces, cette fois sur corner. A la baguette Max Gradel qui fait briller le décrié Christian Kouamé dont le déplacement et la tête croisée viole à nouveau les buts des Chipolopolos (2-0, 76e).  Complètement décomplexé, les Éléphants déroulent et se trouvent presque les yeux fermés. L'illustration vient de la parfaite entente entre Evrard Kouassi dont la passe décisive à Ibrahim Sangaré validé le coaching de Gasset (3-0, 89e).

Monter aussi haut en émotion donne du tournis et fait le lit de la déconcentration. Dans le temps additionnel, la perte de balle coupable de la défense gauche ivoirienne est fatale à Sangaré Badra pourtant héroïque sur à première tentative des coéquipiers de Patson Daka, unique buteur côté visiteur (3-1, 90e+2). Insuffisant pour troubler le succès des Eléphants lancés dans le groupe H des éliminatoires de leur CAN.

Patrick GUITEY à Yamoussoukro 

 

A lire aussi ...

TOP