banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 8 heures 21 minJO Paris 2024 : 90% des athlètes ont subi des tests antidopage, indique l'International Testing Agency (ITA).
  • Il y a 10 heures 21 sec Football-International : Sol Bamba est le nouvel entraineur d'Adanaspor (clbu de 2e division de Turquie)
  • 24/07/2024JO Paris 2024-Tennis : Jannik Sinner, n°1 mondial au tennis, déclare forfait
  • 24/07/2024 Autres Sports : Jeux d’hiver : Le CIO attribue l’édition 2034 à Salt Lake City
  • 24/07/2024Football-CAF LDC Feminin-Zone Ouest-B : Inter FC d'Abidjan dans la poule A avec Ainvovi FC et l'AS Kozah
  • 24/07/2024 Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition

Coupe Nationale 2024-ASEC-RCA (0-1)-Amadou Ouattara : « Nous avons mis beaucoup d’intensité dans les courses »

Football
Côte d'Ivoire

Coupe Nationale 2024-ASEC-RCA (0-1)-Amadou Ouattara : « Nous avons mis beaucoup d’intensité dans les courses »

23 June 2024 0

La victoire inédite en Coupe Nationale n’est pas l’apanage du seul Racing Club d’Abidjan-Yopougon. Ancien du milieu, Amadou Ouattara, coach de l’équipe fête aussi son premier trophée en tant que technicien. Un dénouement permis par une option stratégique. L’intensité dans les courses pour finir par transpercer le verrou Mimosas.

Ce soir, au stade de la Paix de Bouaké, c’est un Amadou Ouattara loin de sa zen-attitude que l’on a vu durant le duel ASEC-RCA. La raison, l’envie de revanche, après la défaite en championnat le besoin de remporter ce qu’il a appelé « belle ».  Et la stratégie a été bien travaillée.

« Cette année nous les avions battu au match aller en championnat et au retour, ils nous ont rendu la pareille. On se connait très bien, et ils savaient qu’on allait venir avec beaucoup de détermination. Mais la clé de ce match c’était la jeunesse de notre équipe qui est capable de répéter les efforts. Nous avons mis un accent et beaucoup d’intensité dans les courses. C’est ce qui a fait la différence. Et cela a fini par payer ». Illustration parfaite avec le coup d’accélérateur d’Abdoulaye Kanté qui provoque le penalty qui débouche sur le seul but de la partie.

Un but, une victoire et une vive émotion dans le camp des Lions traduit par son stratège, en conférence de presse. « C’est un sentiment de joie pour moi ! C’est une première pour le Racing mais aussi pour moi, en tant qu’entraîneur. Il y a des années que je fais ce métier et je veux remercier la Direction du Racing de m’avoir donné l’opportunité de mettre en œuvre mon savoir-faire durant deux années. Ce trophée inédit pour nous, je l’attribue au destin et je remercie le ciel », a-t-il conclu.

Patrick GUITEY à Bouaké

TOP