Flash Info

  • 07/07/2020Football-Afrique : Nordin Amrabat, international marocain, contrôlé positif au Coronavirus
  • 07/07/2020Football-AGO FIF 2020 : 80 nouveaux clubs juridiquement constitués deviennent membres de la FIF
  • 07/07/2020Football-Election FIF 2020: La Commission Electorale a été installée ce mardi en présence de Sidy Diallo
  • 06/07/2020Omnisports: Le Ministre des Sport Paulin Claude Danho a procédé ce lundi 6 juillet à la réouverture de l’INJS
  • 06/07/2020Football-Election FIF 2020 : Les entraîneurs se réunissent cette semaine pour faire le choix de leur candidat
  • 04/07/2020Football-Élection FIF 2020 : René Diby, ex-Ministre des Sports, président de la Commission Électorale

Afrobasket Women 2019-Alpha Mané : « Les filles ont su rebondir »

Basketball

Afrobasket Women 2019-Alpha Mané : « Les filles ont su rebondir »

13 August 2019 0

Après la victoire des Eléphantes de Côte d’Ivoire face à l’Egypte, le sélectionneur ivoirien Alpha Mané s’est dit satisfait de ses filles.

Quelles sont vos impressions après cette victoire face à l’Egypte ?

J’aimerais tout d’abord féliciter les filles qui ont su rebondir et offrir une très belle prestation après la lourde défaite la veille face au Sénégal. Elles ont respecté et appliqué les consignes que nous leur avons donné et cela à payer au terme de la rencontre.

La victoire s’est obtenue dans la douleur. Est-ce que vous vous attendiez à une telle prestation des Egyptiennes ?

Quand on vient à un Afrobasket, on s’attend toujours à des matches difficiles donc forcément quand on monte sur le terrain on se dit que l’adversaire va réagir quel que soit ce qui va se passer dans la première ou deuxième période. La réaction des égyptiennes était normale. On a affrontés et battus de deux points dans le tournoi international de Dakar. Et là, elles se disaient qu’elles pouvaient nous battre.  C’est pourquoi je félicite les filles qui ont su réagir au bon moment.

Comment comptez-vous gérer votre infirmerie qui vous pose un problème depuis l’entame de votre préparation ?

Nous sommes arrivés au Sénégal avec 17 joueuses, ce qui nous a bien arrangés. Parce que, dès qu’il y’a eu des cas de blessures, on n’a pu les remplacer et c’est ainsi que nous avons pu mettre une équipe en place. Je ne dis pas que les autres sont mauvaises, mais j’ai des préférences techniques et c’est celles qui pouvaient entrer que j’ai pris. Hélas elles se blessent pendant la préparation. Je ne sais pas si je dois parler de malchance mais cela continue avec une nouvelle blessure aujourd’hui.

Quelle est l’importance de cette victoire aujourd’hui en sachant que la compétition a changé de formule ?

Cette formule favorise tout le monde car toutes les équipes peuvent rebondir après mais il faut se donner la chance aussi d’avoir une équipe qu’on peut affronter en face. C’est ce qu’on s’est dit, il fallait battre l’Egypte aujourd’hui pour être deuxième et affronter le troisième d’une autre poule. Je ne dis pas que nous sommes meilleurs que les troisièmes mais il faut se donner des chances d’avancer.

Propos recueillis par Armel YAO

A lire aussi ...

TOP