Flash Info

  • 20/09/2021Football-Ligue 1 : La reprise du championnat reportée à une date utlérieure
  • 19/09/2021Athlétisme : Marie Josée Ta Lou annonce la fin de sa saison sur sa page facebook
  • 19/09/2021Football-Coupe de la Confédération : Le FC San Pedro éliminé de la compétition après sa défaite devant l'ASFA Yennenga
  • 19/09/2021Football-CdC 2021-2022-Préliminaires retour : FC San Pedro 1-2 ASFA Yennenga (0-0 aller)
  • 19/09/2021Basket-Afrobasket 2021 Dames : Tunisie 49-69 Côte d'Ivoire
  • 19/09/2021Boxe-International : le boxeur Manny Pacquiao se déclare candidat à la présidentielle de 2022 des Philippines

J.O Tokyo 2020 : Murielle Ahouré reste « confiante »

Autres Sports
Athlétisme

J.O Tokyo 2020 : Murielle Ahouré reste « confiante »

15 July 2021 0

L'athlétisme ivoirien participera aux jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août 2021 avec trois athlètes. Il s'agit de Marie Josée Ta Lou, Arthur Cissé Gué et Murielle Ahouré. Si l'on a plus au moins une idée sur l'état de forme des deux premiers cités, la troisième, elle reste un mystère. Toutefois, l’expérimentée athlète demeure optimiste pour le rendez-vous japonais.

5e au 100 m à Rio en 2016 et à 33 ans, Murielle Ahouré qui est loin de l'aube de sa carrière disputera incontestablement ses ultimes jeux olympiques à Tokyo. Et elle ira sûrement avec toutes ses forces pour réaliser un exploit. Pour cela, l'ivoirienne et son entraîneur Marc Block ont opté pour l'omerta total. Murielle n'a en effet pas disputé de compétions officielles cette année. Ce qui a expliqué sans doute son mauvais classement au ranking mondial.

L'ivoirienne qui a établi son record personnel (10'78) le 11juin 2016 à Montverde est 90e mondiale au 100 m (11.23) et 104e au 200 m (23.05) quand sa coéquipière Marie Josée Ta Lou occupe la 5e place au 100 m et la 14e place au 200 m (22'25). Murielle Ahouré ne s'alarme pas pour autant. D’ailleurs, elle est dans les meilleures dispositions d'esprit à quelques jours du démarrage de cette compétition interplanétaire. « Avec le coach, je n'échange pas assez mais l'athlète oui. Tous les jours d'ailleurs. Elle me fournit beaucoup d'informations. Et elle est confiante. C’est pour cela qu'elle part à Tokyo dès le 20 juillet », nous a confié Jeannot Kouamé, le Président de la fédération ivoirienne d'athlétisme (FIA) ce jeudi lors d'un point de presse au siège.

Cela d'autant plus que « il faut noter qu'au niveau du sprint, il y a assez de suspens. Et chaque course a ses réalités. Il faut également noter que nos filles sont en pleine forme physiquement. Il faudra passer les séries puis les demi-finales et se qualifier en finale. Et là tout peut se passer. Vous pouvez avoir la meilleure performance du moment mais si en finale, vous n'avez pas eu le bon pied où vous faites une erreur l'autre peut passer. Donc tout le monde garde sa chance intacte pour cette grosse compétition », a poursuivi le patron de l'athlétisme ivoirien.

Murielle Ahouré s'aligne sur l'épreuve du 100 m du 30 juillet et 1er août 2021 au stade Olympique de Tokyo. La sprinteuse ivoirienne rejoindra Tokyo la capitale japonaise le 20 juillet 2021.Cela dans l'optique de mieux s'acclimater en vue de briller à ces jeux olympiques. L’athlétisme, la discipline reine de cette compétition démarre le 30 juillet pour s'achever le 8 août.

Lebéni KOFFI

TOP