Flash Info

  • 20/09/2021Football-Ligue 1 : La reprise du championnat reportée à une date utlérieure
  • 19/09/2021Athlétisme : Marie Josée Ta Lou annonce la fin de sa saison sur sa page facebook
  • 19/09/2021Football-Coupe de la Confédération : Le FC San Pedro éliminé de la compétition après sa défaite devant l'ASFA Yennenga
  • 19/09/2021Football-CdC 2021-2022-Préliminaires retour : FC San Pedro 1-2 ASFA Yennenga (0-0 aller)
  • 19/09/2021Basket-Afrobasket 2021 Dames : Tunisie 49-69 Côte d'Ivoire
  • 19/09/2021Boxe-International : le boxeur Manny Pacquiao se déclare candidat à la présidentielle de 2022 des Philippines

J.O Tokyo 2020 : Jeannot Kouamé rêve de médailles

Autres Sports
Athlétisme

J.O Tokyo 2020 : Jeannot Kouamé rêve de médailles

15 July 2021 0

À 15 jours des jeux olympiques de Tokyo 2020, la fédération ivoirienne d'athlétisme (FIA) avec à sa tête Jeannot Kouamé Kouadio était face à la presse ce jeudi à son siège. Une rencontre au cours de laquelle, le patron de la discipline reine des jeux a dévoilé ses objectifs.

« Nos objectifs ne s'éloignent pas de ceux du gouvernement ivoirien. Nous rêvons de décrocher des médailles à Tokyo », a déclaré Jeannot Kouamé Kouadio avant de poursuivre. « Marie Josée Ta Lou et Murielle Ahouré sont des athlètes de haut niveau.  Elles ont l'expérience de la haute compétition, cette compétition de Tokyo sera leur dernière pour ce qui est des jeux Olympiques.  Elles vont mouiller le maillot pour avoir des médailles. Cissé Gué Arthur, a eu un peu mal à la dernière compétition mais les médecins ont vite réagi. Il se porte bien, il va aussi donner le meilleur de lui-même. Sa dernière performance sur 100 m est 10’’11s. »

Au ranking mondial, Marie Josée Ta Lou est 5e du 100m (10.86), et 14ème au 200 m (22.25) quand Murielle Ahouré, elle occupe la 90ème place au 100 m (11. 23) et la 104ème au 200 m en (23. 05). Arthur Cissé Gué le seul homme à cette joute interplanétaire arrive à la 56eme loge au 100 m et la 351ème au 200 m en (20. 91). Le trio de pachydermes ivoiriens devra bander les bander et surchauffer les pointes pour réaliser un exploit. Et l'optimisme reste de mise. « Il faut noter qu'au niveau du sprint, il y a assez de suspens. Et chaque course a ses réalités. Il faut également noter que nos filles sont en pleine forme physiquement. Il faudra passer les séries puis les demi-finales et se qualifier en finale. Et là tout peut se passer. Vous pouvez avoir la meilleure performance du moment mais si en finale, vous n'avez pas eu le bon pied où vous faites une erreur l'autre peut passer. Donc tout le monde garde sa chance intacte pour cette grosse compétition », a poursuivi le patron de l'athlétisme ivoirien.

Murielle Ahouré sera la première du trio à fouler le sol de Tokyo le 20 juillet. Marie Josée Ta Lou suivra le 21 juillet quand Arthur Cissé Gué posera ses valises le 25. Les deux sprinteuses ivoiriennes entrent en lice pour le 100 m du 30 juillet au 1er août. Marie Josée Ta Lou s'élancera du 02 au 04 août sur 200.Arthur Cissé Gué, le jeune fauve de l'escouade qui dispute ses premiers jeux chaussera les pointes du 31 juillet au 02 août sur le 100 m

Lebéni KOFFI

TOP