Flash Info

  • Il y a 1 heure 7 minFootball-Transferts : Libre de tout contrat, Alexis Sanchez s'est officiellement engagé pour une saison en faveur de l'OM
  • Il y a 1 heure 40 minFootball-CAN Dames : Selon plusieurs médias, la CAF a désigné le Maroc une nouvelle fois pays hôte pour 2024
  • Il y a 1 heure 56 minMultisports : Marie-Josée Ta Lou (athlétisme), Aminata Charlène Traoré et Seydou Gbané (taekwondo) bénéficieront du soutien ACNOA en vue de Paris 2024
  • Il y a 3 heures 1 minAGE-Taekwondo : Honoré Guié (président), Suzanne Wolber et Koua Brou sont les membres de la Commission Electorale
  • Il y a 4 heures 10 minFootball-Mondial : Selon l'AFP, le match d'ouverture est avancé d'un jour et aura lieu le 20 novembre
  • Il y a 4 heures 55 minFootball-CDC : 1er Tour Préliminaire : Le SC Gagnoa affrontera LISCR (Libéria)

Taekwondo : Soumahoro Ibrahima, le ridicule personnifié (Partie 2)

Autres Sports
Arts Martiaux

Taekwondo : Soumahoro Ibrahima, le ridicule personnifié (Partie 2)

30 June 2022 0

Mardi dernier, invité de la Grande Team, émission diffusée sur la chaîne de télévision du Groupe RTI, La 3, Monsieur Soumahoro Ibrahima, au lieu de servir aux Ivoiriens des éléments probants et efficients pour une meilleure compréhension de la situation qui prévaut au Taekwondo ivoirien, a plutôt fait une sortie de route inacceptable. Il a passé son temps à jeter l’opprobre sur le Président BAMBA Cheick Daniel, en qualifiant notamment, comble d’absurdités, sa gestion de 12 ans à la tête de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, auréolée de tant de succès et d’acquis, de « mauvaise gouvernance ». Et comme il fallait s’y attendre, il a parlé pour le plaisir de le faire. Sans apporter la moindre preuve de ses allégations.

Nous avons alors entrepris, logiquement, de démonter l’un après l’autre, ses affabulations. Après les deux premiers points, hier, sur le prétendu nombre de 200 maîtres salle qu’il revendique et son affirmation selon laquelle la justice leur aurait donné raison, nous poursuivons le déballage ce matin.

DU NON-RESPECT DES ÉTAPES DU PROCESSUS ÉLECTORAL

Conformément aux dispositions de l’alinéa 5 de l’article 20 du Règlement Intérieur, qui stipule que « L’Assemblée Générale Élective doit être annoncée par note du Président sortant, le cas échéant du Secrétaire Général, aux membres statutaires avec une copie affichée au siège de la Fédération, au moins soixante (60) jours avant la date choisie », le Président BAMBA Cheick Daniel, en date du 26 août 2021, a produit un communiqué portant convocation de l’Assemblée Générale Elective. Dans ce communiqué, il a également déclaré ouvert, le processus de dépôt des candidatures pour les postes de Président de la FITKD et de Commissaires aux Comptes. M. SOUMAHORO, vous avez parlé de 21 jours à respecter pour la convocation de l’Assemblée Générale Elective ou l’envoi des documents afférents. Je vous invite à bien revoir les textes. Il y a trop de confusions dans votre esprit. Le Président BAMBA Cheick Daniel a personnellement veillé, scrupuleusement, au respect des délais et du processus électoral. Vous connaissant, il demeurait persuadé que vous y chercheriez la petite bête. Les faits lui donnent raison.

A propos de la réunion de validation des candidatures avec les candidats déclarés, l’article 22 du Règlement Intérieur à son alinéa 5 dit clairement : « Sept jours après la date limite de dépôt des candidatures, une réunion de validation des candidatures sera organisée et présidée par le Président de la Juridiction en charge de la Réglementation et de la Discipline dite CERD Cellule d’Arbitrage et de Discipline de la FITKD). Sont convoqués à cette réunion, le Président sortant, tous les candidats accompagnés chacun de son Directeur de Campagne s’il y en a, un Huissier de Justice pour dresser un procès-verbal ». Nulle part, il n’est écrit que cette réunion doit se tenir en groupe ou individuellement. Arrêtons les interprétations de mauvais aloi !

Le mode de conduite de la réunion, revient au Président de la CERD. Il peut opter pour une réunion en groupe ou individuellement, pourvu que cela lui permette d’atteindre l’objectif. En clair, de votre argumentaire trop léger, l’on se rend compte qu’il n’y a eu aucun vice de procédure. Vous avez fait du bruit pendant des années, traîné le nom de BAMBA Cheick Daniel dans la boue… mais quand l’heure de vérité a sonné, vous avez trouvé de fausses excuses pour fuir les élections. C’est aussi simple à comprendre. Vous, et tous les autres, étiez bien à cette réunion.

DE L’UNIQUE PRESENCE DU CANDIDAT YACE A L’AGE

Sur ce point-là, le mensonge était trop gros. Vous affirmez sans vergogne, que « Me Jean-Marc Yacé était le seul candidat dans la salle » sur les sept retenus. Il y avait pourtant trois candidats, Me Jean-Marc YACE, Me Appolaus Lelou et Me Bathily Tahirou, qui ont effectivement pris part aux travaux de l’AGE. Un autre candidat, Me Patrice Remarck (qui depuis s’est totalement désolidarisé de vos mesquineries), est resté durant plusieurs heures dans le parking du Centre. Les trois candidats absents, étaient Zunon Alain (24 voix), vous, Soumahoro Ibrahima (00 voix) et Keita Amadou (00 voix). Alors, pourquoi tous ces mensonges ? Que recherchez-vous ? Les membres statutaires présents à cette AGE dont des Maîtres de salle acquis à votre cause, ont bien exprimé en toute liberté et dans la transparence totale, leurs suffrages.

Résultat des courses ? Vous ne pesez rien du tout. Vous trois réunis, 24 voix sur 228 votants. Ça, c’est encore BAMBA Cheick Daniel ? Sans blague !

DU LOYER DE 10 MILLIONS QUE LA FITKD PAYERAIT AU CENTRE SPORTIF ALASSANE OUATTARA

Vous avez vraiment de l'imagination à fleur de peau. La FITKD, ni hier ni aujourd’hui, ne paie de loyer à qui que ce soit pour son siège logé au sein du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA. L’occupation de ce siège est inscrite dans l’Accord de Coopération signée le 3 décembre 2020, par le Ministre des Sports pour le compte de l’Etat de Côte d’Ivoire, le Directeur-Pays de la KOICA pour la République de Corée et le Président BAMBA Cheick Daniel, pour la Fédération Ivoirienne de Taekwondo. Il n’y est nullement fait mention de la location du siège à la FITKD. La somme exorbitante de 10 millions par mois, que vous avez avancée, est une autre de vos affabulations grossières.

Même si la FITKD le voulait, elle n’a pas les moyens de faire face à un tel loyer. A titre d’exemple, les chiffres obtenus en fin d’exercice 2020 par le Secrétariat Général de la FITKD sont les suivants :

- Passeports du Taekwondo in : 7 404 000 FCFA

- Licences saisonnières : 8 749 500 FCFA

- Passages de grades ceintures de couleur : 18 651 500 FCFA

- Parafiscalité : 20 000 000 FCFA.

Le cumul fait exactement : 54 805 000 FCFA. Si l’on y déduit les charges fixes y compris les salaires des six permanents, combien en restera-t-il pour payer un loyer de 10 millions par mois ? En vérité, la FITKD occupant pour l’instant, seul le Centre, et disposant de tous ses compartiments pour ses activités, fait face aux factures d’électricité souvent très élevées. Elles avoisinent les 2 à 3 millions de FCFA. En attendant, l’installation de l’administration du Centre, qui devrait payer ces factures ? Qui utilise l’électricité et l’eau ? C’est bien la FITKD.

Heureusement, le Président BAMBA Cheick (encore lui), est en train de travailler à dissocier les compteurs d’électricité et de l’eau de la FITKD à ceux de l’administration du Centre. Arrêtez de parler de ce que vous ne savez pas. Le pays s’en porterait mieux. Et avec lui, le Taekwondo ivoirien.

Mais, nous vous comprenons. Vous êtes des adeptes du Nihilisme, doctrine philosophique née vers la fin du 18e siècle et développée au 19e siècle par l’Allemand Friedrich NIETZSCHE, qui consiste à nier tout, même l’évidence.

 DE VOTRE VOLONTÉ DE RÉCUSER BAMBA CHEICK DANIEL

 

Pour vous, la World Taekwondo n’aurait pas dû porter son choix sur le Comité Directeur sorti, surtout pas sur BAMBA Cheick Daniel, qui serait le problème. Bon, on ne va pas passer toute notre vie à épiloguer sur votre attitude nihiliste, on n’y peut rien. En revanche, quand vous dites qu’il existe des Grands-Maîtres au niveau du Taekwondo ivoirien, qui pourraient conduire valablement le processus, je suis curieux de savoir lesquels ? Bon, comme vous n’avez pas eu le courage de citer un nom, passons. Et attendons sereinement votre proposition à la World Taekwondo.

Bien sûr, vous avez pleinement le droit de récuser BAMBA Cheick Daniel, c’est cela le jeu démocratique, dans lequel vous avez toujours refusé de vous inscrire. Pour vos petits intérêts. Si la World Taekwondo n’accède pas à votre requête, vous n’allez pas une nouvelle fois fuir les élections.

Vous vous en souvenez certainement, votre mentor, Zunon Alain, s’est posté en citadelle insurmontable, en avril dernier, comme président de la Commission Electorale du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CIV).

Bien que Bamba Cheick l’ait récusé, il a été maintenu à son poste et les élections ont eu lieu. Bamba Cheick a perdu, la vie a continué son cours. Zunon Alain avait même retiré des fédérations sportives olympiques de la liste électorale, personne n’a trouvé à redire. Attendons donc sereinement votre requête de récusation de Bamba Cheick Daniel, et ensemble, nous apprécierons la décision de la World Taekwondo. 

Une chose est certaine et il faut se le tenir pour dit, l’Assemblée Générale Elective de la FITKD sera reprise, conformément aux textes en vigueur de la fédération. Je reprends.  L’Assemblée Générale Elective de la FITKD sera reprise, conformément aux textes en vigueur de la fédération.

Rien ne se fera, selon vous, votre bon vouloir. Arrêtez de rêver !

Bon, ce sera comme ça dorénavant ! Comme au tennis de table, quand vous soulèverez la balle en direction de BAMBA Cheick Daniel, nous la smasherons sur vous. Vous soulevez la balle, nous smashons avec une précision chirurgicale.

A bientôt Monsieur SOUMAHORO !

Une contribution de Cyrille SÉTY

A lire aussi ...

TOP