Flash Info

  • 27/01/2023Football-CHAN 2022 : La Côte d’Ivoire s’incline (1-0) en quarts face à l’Algérie
  • 27/01/2023Tennis : Open d'Australie : Djokovic en finale après sa victoire contre Tommy Paul (7-5, 6-1, 6-2)
  • 27/01/2023Footall-Eléphants-International : Sol Bamba (ex défenseur ivoirien) sera l'assistant de Sabri Lamouchi à Cardif City (L'Equipe)
  • 27/01/2023 Rentrée Fédérale : Le Ministre des Sports a remis 150 millions de FCFA aux fédérations pour l'achat du matériel sportif
  • 27/01/2023Journée du Mérite Sportif 2022 : 93 personnes distinguées dont 13 femmes
  • 27/01/2023Football-International : Wigan AC s'est séparé de Kolo Touré moins de 2 mois après sa nomination

Volleyball-Finales aller (D) du championnat national 2011 : La Stella remporte la finale Aller

Volleyball

Volleyball-Finales aller (D) du championnat national 2011 : La Stella remporte la finale Aller

12 August 2011 0
La Stella remporte la finale Aller

La partie avait pourtant débuté sur une note très serrée. Mais au bout d’un mano à mano les Magnans prennent le jeu en mains pour boucler le premier set (25/22).
Au second set, le Stella occupe rationnellement le terrain. Reprenant toutes les attaques Mimosas et plaçant des lobes astucieux. La stratégie est payante. Le Stella file droit vers les 25 points gagnants, alors que l’Asec reste scotché à 15.
Dans le 3è set décisif, les Vert et Blanc, vêtus de Rouge et Blanc pour l’occasion, affichent leur intention d’en finir avec les Jaune et Noir. La capitaine Diane Danon et ses coéquipières prennent les devants pour ne plus perdre l’avantage. Malgré la réduction de l’écart par l’asec 18/20, le Stella enlève finalement le set 25/19.
Nullement découragées par la défaite de la finale  Aller, Bla Latè Christelle et ses coéquipières promettent de revenir dans la compétition à la manche retour samedi. Dans le camp des Stellistes, les filles préfèrent célébrer leur victoire du moment. « Demain ce sera une autre finale. Nous ne promettons rien, mais nous allons jouer jusqu’au bout », affirme Floriane Amégnanglo.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP