Flash Info

  • Il y a 5 heures 19 minFootball-Can 2019-Amical: La Côte d'Ivoire sera face à la Gambie le 07 Juin 2019 en France
  • 19/05/2019Football: Le FC San Pedro remporte la 56è édition de la Coupe Nationale
  • 19/05/2019Football-Coupe Nationale 2019-Finale : FC San Pedro 1-0 AFAD
  • 19/05/2019Football-Prix Marc-Vivien Foé 2019 : Nicolas Pépé élu joueur africain de l'année en Ligue 1
  • 17/05/2019Omnisports: Julien Adonis Kouadio est le nouveau président du Comité National de Soutien des Eléphants
  • 16/05/2019Football-Coupe UFOA B-Dame-Demi-finale : Côte d’Ivoire 2-1 Mali - Nigeria 0-0 Ghana (4-2 tab)
Football
CAF LDC
Afrique

Football- Afrique-Tour Préliminaire Caf LDC-Rigo Gervais : « On n’a pas dit notre dernier mot »

14 February 2015 0
« On n’a pas dit notre dernier mot »

Rigo Gervais,  coach du Séwé Sports de San Pedro : Il faut dire que quand on a pris le premier but, cela a fait que tout le monde à paniquer, ça mis le secteur défensif à la rue. Quand il n’y a pas de base dans un match, je pense que c’est difficile de consoler le reste. On va s’atteler à remettre les choses en place. Il faut qu’on reste lucide, c’est un match de coupe d’Afrique, tout peux se jouer au match retour. On n’a pas encore dit notre dernier mot. C’est vrai perdre dix joueurs, ce n’est pas facile de les remplacer. On a beaucoup de nouveau joueur, on va s’atteler à accomplir le travail. Zézé Vénance, n’a pas été qualifié. Aujourd’hui on était obligé de jouer avec notre troisième gardien parce que le numéro 2 est blessé, il a un pied enflé.  

 

 

Dembélé Souleymane, Capitaine du Séwé Sports : Nous allons nous mettre au travail pour se qualifier. Le Séwé sait voyager, nous avons des hommes pour pouvoir fait la différence. L’AS Kaloum, c’est une bonne équipe. On peut la battre. On a croisé des équipes plus difficiles que celle-là. Ils sont prêt physiquement, mais on n’a pas dit notre dernier mot.

 

 

Touré Ali, Manager de l’AS Kaloum : Devoir accompli, parce qu’on était venu à Abidjan pour un bon résultat. On avait l’avantage de croiser l’une des meilleures équipes du continent, ça permis aux enfants d’être très concentré. Nous sommes là depuis 4 jours où nous avons travaillé dans le silence. Aujourd’hui j’ai assuré l’intérim du coach Zahui, qui a refusé de se mettre sur le banc pour des raisons qui lui sont propres et d’ailleurs je pense qu’il a sa part dans cette victoire parce qu’il a changé deux ou trois choses dans notre organisation ce qui nous a permis d’avoir ce résultat. On a gagné une bataille mais pas la guerre.

 

 

 

Propos recueillis par Malick TOE

 

A lire aussi ...

TOP