Flash Info

  • 27/09/2020Football-Mercato : Sangaré Ibrahim s'engage jusqu'en 2025 en faveur du PSV Eindhoven en Hollande
  • 27/09/2020Football-Mercato : L’ASEC Mimosas a annoncé avoir prêté Salifou Diarrassouba au club suisse du FC Saint-Gall 1879
  • 27/09/2020Tennis-Roland-Garros : Seulement 1000 spectateurs autorisés par les autorités françaises
  • 27/09/2020Athlétisme : Les championnats d'Afrique seniors se dérouleront à Alger au mois de juin 2021
  • 27/09/2020Football-Mercato : Amed Touré, ancien joueur de l'ASEC Mimosas, signe à l'AS Kaloum en Guinée
  • 26/09/2020Judo-Côte d'Ivoire : Dabonné Seydou nouveau président président de la Fédération Ivoirienne de Judo

El?phants : oublier la CAN et pr?parer le Mondial

MONDIAL
CAN

El?phants : oublier la CAN et pr?parer le Mondial

15 February 2006 0
El?phants : oublier la CAN et pr?parer le Mondial

Ind?niablement, la CAN 2006 aura permis aux El?phants

de C?te d?Ivoire de se constituer en une ?quipe. Une vraie. Et finalement, pour Henri Michel, qui

criait sur tous les toits qu?elle ?tait mal plac?e, cette comp?tition lui aura permis de disposer de

tout son groupe, trois semaines durant et de le faire tourner ? souhait. Au total, sur les

23 joueurs s?lectionn?s pour la bataille d?Egypte 2006, le s?lectionneur des Orange les aura

utilis?s tous, ? l?exception de Gnanhoua G?rard. Pour le s?lectionneur national, l?objectif initial

? cette 25?me ?dition de la CAN ?tait de disputer le plus de rencontres possible. Un objectif

atteint puisque ses poulains iront jusqu?au bout de la comp?tition avec en prime deux matches pleins

jusqu?aux tirs au but. Le petit truc tant recherch? par Didier Drogba et ses co?quipiers aura pris

forme lors des quarts de finale. Face au Cameroun, les poulains de Henri Michel ont non seulement

fait preuve d?une belle assise mentale mais aussi et surtout d?une extraordinaire fra?cheur

physique. Au terme des 120 minutes de jeu, les Ivoiriens ont livr? l?une de leur plus grande

bataille de cette CAN 2006. La bande ? Henri Michel avait retrouv? une certaine osmose et une

solidarit? ? travers ses diff?rentes lignes. Dans un duel physique, Henri Michel avait pr?f?r? des

hommes d?cid?s ? mettre le pied ? l?image de Zokora, Fa?, Gn?ri et autres Kouassi Blaise. Face au

Nigeria beaucoup plus port? sur l?aspect technique, le technicien jettera dans le bain Kalou et

Romaric. La bonne lecture d?Henri Michel aura donc ?t? d?couverte durant cette CAN. La

finale sera l?accomplissement et la preuve d?une lecture on ne peut plus grande du technicien

fran?ais. Qui a re?u le soutien du Chef de l?Etat qui lui r?affirmait sa confiance le jour de leur

arriv?e triomphale ? Abidjan. Une reconduction donc tacite et logique du technicien fran?ais ? la

t?te d?un groupe qui a retrouv? ses rep?res. ? Les jeunes ont m?ri. Ils ont acquis l?exp?rience en

trois semaines ?, r?v?lait Henri Michel au lendemain de la finale face ?

l?Egypte.
Un message ? l?endroit de ses adversaires du

mondial
Plus que jamais, les adversaires des El?phants de C?te d?Ivoire au

prochain mondial de Juin en Allemagne 2006 sont avertis. Henri Michel conscient que chacune de ses

sorties serait ?pi?e, pass?e en revue puis d?cortiqu?e par ses adversaires du mondial.Si les

adversaires des pays qualifi?s que sont la Tunisie, le Togo, le Ghana et l?Angola ont donn? un

aper?u du visage qu?ils pr?senteront, la C?te d?Ivoire qui est mont?e en puissance durant ce tournoi

passe pour une formation difficilement manipulable. La CAN a donc servi de v?ritable test pour nos

pachydermes avant le rendez-vous allemand. Argentins, Serbo-mont?n?grins et autres Hollandais ont

pris la pleine mesure de ce que valent les El?phants de C?te d?Ivoire. Une machine avec laquelle il

faudra compter d?sormais. La rencontre face ? l?Italie en Novembre dernier avait donn? un certain

aper?u des capacit?s des Orange. La CAN lui a donn? du coffre et le s?lectionneur des Orange

le reconna?t. Toutefois, Henri Michel est conscient qu?il lui faut arrondir certains aspects de son

groupe. La rencontre amicale qui sera amorc?e d?s le premier jour du mois de mars sera le premier

test pour les Orange apr?s la CAN. Pour ce premier test grandeur nature, les Ivoiriens en d?coudront

avec l?Espagne. L?occasion donc pour le s?lectionneur espagnol Luis Aragon?s de revoir l??tat de

sant? de Raul et Xavi, bless?s. Ce sera ?galement pour la s?lection espagnole de se frotter ?

l?exp?rience africaine avant le mondial 2006. Dans le groupe H avec l'Ukraine, la Tunisie et

l'Arabie Saoudite, l?Espagne de Luis Aragon?s n?a pas oubli? le revers subi face au Nigeria (3-2)

lors du mondial de 1998 en France. Pour ne pas donc se laisser surprendre, le s?lectionneur

espagnol livrera bataille avec les El?phants. Qui repr?sentent ? n?en point douter ce que l?Afrique

? de mieux. La CAN a constitu? une v?ritable aubaine quant ? la coh?sion r?ussie du reste par Didier

Drogba et ses co?quipiers. L?accueil triomphal r?serv? aux El?phants le samedi 11 f?vrier dernier

est venu mettre du baume au c?ur des Orange mais se pr?sente comme une v?ritable source de

motivation pour les pachydermes. Qui mesurent encore plus l??tendue de leur mission. Celle-ci

d?passe le simple cadre du football. Dans un pays coup? en deux depuis 2002, leurs

performances sont devenues la seule source de consolation et de divertissement ? d?faut d?obtenir la

paix. C?est donc avec beaucoup de maturit? et une dose de conviction que les El?phants se rendront

en Allemagne dans une poule qui, une fois de plus, est reconnue comme celle de la mort. Les

Ivoiriens ? la diff?rence des autres ?quipes qui composent le groupe sont habitu?s ? ce genre de

situation. Celle qui les place en position d?outsider. Une occasion pour eux de jouer lib?r?s et

sans complexe. L?objectif ?tant de retrouver le plaisir d??voluer ensemble sans avoir ? d?fendre une

quelconque renomm?e. Si ce n?est se faire et faire plaisir.
Le Courrier d'Abidjan

A lire aussi ...

TOP