Flash Info

  • 22/08/2019Football-Ligue 1: Sidy Diallo face à la presse vendredi à partir de 9h00 pour évoquer la situation à l'Africa Sports
  • 22/08/2019Karaté: L’équipe nationale de Côte d'Ivoire a bénéficié d’un stage dirigé par Jeffersson Bavarois, expert français
  • 22/08/2019Cyclisme-Tour de l'Est 2019: Traoré Souleymane, de la Renaissance, vainqueur de la 31è édition en 12h09mn03s
  • 22/08/2019Football-Deuil: L'ancien footballeur international Ghanéen, Junior Agogo est mort des suites d'un accident cérébral
  • 21/08/2019Jeux Africains 2019-Taekwondo: Cissé Cheick, Gbané Seydou et Coulibaly Bouma médaillés d'or à Rabat
  • 21/08/2019Football-Afrique: Le contrat d'Alain Giresse avec la Tunisie a été résilié

« Tout est possible si nous nous préparons dans de bonnes conditions »

MONDIAL
Basketball

« Tout est possible si nous nous préparons dans de bonnes conditions »

18 March 2019 0

Qualifiée sur le fil de la dernière fenêtre des éliminatoires de la Zone Afrique, la Côte d’Ivoire est logée dans le groupe A qu’elle partage avec la Chine, la Pologne et le Venezuela. Si les statistiques ne sont pas favorables aux Eléphants, les acteurs du basketball local restent tout de même confiant sur les chances de qualification pour le second tour de ce mondial.

 

Agui Mathieu (Président FIBB)

Il n’y a pas de petites équipes dans notre poule. Nous sommes avec la Chine, le Venezuela et la Pologne qui sont des équipes bien placées au ranking. Elles sont largement devant nous donc c’est à nous de bien nous préparer pour espérer pouvoir les battre. C’est une poule abordable. Nous avons des chances de nous qualifier pour le second tour. Il nous faut juste une bonne préparation.

 

Konaté Stéphane (International ivoirien)

Nous sommes logés dans la poule A avec la Chine, pays organisateur, la Pologne et le Venezuela. Au regard de cette poule je pense que la Côte d’Ivoire a entre 40% et 50% de chance de passer le premier tour de ce mondial. La Côte d’Ivoire avec sa dernière prestation aux éliminatoires peut battre le Venezuela et même si cela peut être compliqué peut aussi battre la Pologne. Pour la Chine, c’est perdu car en plus de jouer à domicile est bien meilleure que nous. Il va donc falloir nous concentrer sur la Pologne et le Venezuela. Tout ceci est possible si nous nous préparons dans de bonnes conditions.

 

Olivier Asseman (Journaliste Sportif)

Je pense que le tirage est plutôt clément pour Notre pays. Nos trois adversaires sont jouables. Seulement, il faut une bonne préparation et que les moyens soient mis à la disposition des joueurs. Qu’on n’improvise pas la préparation comme par le passé. C'est-à-dire attendre le dernier mois pour se bousculer pour faire une préparation à la va vite. C'est maintenant qu'on doit préparer ce Mondial. Faire un chronogramme de préparation avec des matches amicaux importants. On doit se frotter à de grandes nations qui sont qualifiées pour ce Mondial. La balle est dans le camp du ministère des Sports qui doit se battre pour trouver le financement qu'il faut pour ce Mondial. Si tout se passe bien, la Côte d'Ivoire sortira des poules pour disputer le second tour.

 

Fernand Dedeh (Consultant Sportif)

La Côte d’Ivoire a une poule pour le moins difficile. La Chine a fait du basket un sport national ou presque. Elle a rapidement progressé dans cette discipline. La Pologne, 38e au classement FIBA en 2016 n’est plus réapparu dans le top 10 mondial depuis 1967. Elle avait occupé la 5e place. Le Venezuela est moins connu en basket dans la sphère Africaine mais elle est dominatrice dans la zone Amérique. La Côte d’Ivoire sera son adversaire. Déjà au niveau de la préparation. Les joueurs ont montré qu’ils avaient de l’orgueil et du talent. Ils ont arraché leur ticket pour la Chine avec le coeur. Placées dans de meilleures conditions, sans les sempiternels problèmes des primes, ils peuvent rivaliser avec la Pologne, contraindre le Venezuela à les respecter et rivaliser des points avec la Chine. Ils ne sont pas favoris de la poule.

 

Propos recueillis par Armel YAO

A lire aussi ...

TOP