Flash Info

  • 24/01/2021Auto-Rallye : Sébastien Ogier s’impose pour la 8e fois sur le rallye de Monte-Carlo
  • 24/01/2021Football-Allemagne : Le Herta Berlin se sépare de son entraîneur et de son manager
  • 24/01/2021Football-International : Youssef En-Nesyri 2e Africain de l’histoire de la Liga à réaliser deux triplés au cours d’une même saison
  • 24/01/2021Football-International : Yaya Touré va débuter sa carrière d'entraîneur comme adjoint en Ukraine
  • 24/01/2021Basket-N1 Homme-4è journée : JCA 62-55 Warriors - Africa 45 vs 103 ABC - Descartes 44-88 IVESTP
  • 23/01/2021Basket-N1 Dame-4e journée : GSPM 35-55 NCA - ABC 123-19 Voltaire

Tiéné Siaka : « Le président Sidy était un père pour nous »

Football, Ligue 1, Elephants

Tiéné Siaka : « Le président Sidy était un père pour nous »

23 November 2020 0

Les réactions au sujet du décès du président Augustin Sidy Diallo affluent depuis le samedi 21 novembre 2020. Parmi elles, celle de Tiéné Siaka “Chico“. L’ex-défenseur du PSG et des Eléphants de Côte d’Ivoire, affligé par le départ brutal de celui qu’il considérait comme un père, revient sur quelques lignes qui ont marqué leur relation. Avec notamment l’épisode de la CAN 2015.

Tiéné Siaka, comment avez-vous appris la nouvelle du décès du président Augustin Sidy Diallo ? 

J’ai appris la nouvelle sur Facebook. J'échangeais avec le coach Beaumelle (Patrice) et je voyais des informations concernant son décès se propager sur les réseaux sociaux. J’ai donc posé la question au coach de savoir s’il était informé. Et après confirmation, je n'en croyais pas à mes yeux. Pour moi la Côte d’Ivoire a perdu un grand homme. C'est vraiment une grosse perte pour le football ivoirien et africain. Je présente mes condoléances à sa famille.

 Avez-vous en ce moment de douleur une anecdote le concernant ?

Je me rappelle encore comme si c’était hier. J’avais décidé d’arrêter ma carrière internationale après ma non-sélection pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil. Malgré cette décision, le président Sidy est venu me voir, chez moi à Paris, pour me convaincre de revenir. C'était autour d’un dîner. Il a réussi avec les mots d'un père. La CAN (2015) qui a suivi, on remporte le trophée. C'était un moment de vive émotion entre lui et toute l'équipe. 

Il est dit qu'il était très difficile avec vous les joueurs. Pour vous qui l'avez tant côtoyé, qu'est-ce-que vous pouvez en dire ?

Le président Sidy en sélection a toujours été proche voir très proche des joueurs. Il était un président, mais aussi un père. Il s'impliquait dans la gestion de notre sécurité. Il s'en occupait dans le but de ne pas permettre à qui que ce soit de nous perturber dans nos regroupements. C'est pour dire que contrairement à ce qu'on pouvait penser de l'extérieur, le président était très proche de nous. Je n’arrive pas à parler de lui au passé.

Propos recueillis par Patrick GUITEY

TOP