Flash Info

  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny
  • 18/10/2019Athlétisme: L'Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire offre 2 millions à Marie Josée Ta Lou

Simon Guillou: "Réussir à remettre chacune à sa place"

Basketball

Simon Guillou: "Réussir à remettre chacune à sa place"

9 January 2009 0
Simon Guillou: "Réussir à remettre chacune à sa place"

La Coupe d’Afrique Féminine des Nations c’est pour le mois de septembre. Les Eléphants Dames de Côte d’Ivoire sous la houlette de Simon Guillou, le sélectionneur sont depuis le vendredi 2 en pleine préparation des éliminatoires. Le coach français explique sur sport-ivoire les raisons de sa présence à Abidjan.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />
 
A quoi répond cet autre regroupement de l’équipe nationale féminine senior de Côte d’Ivoire ?
 
Ça répond au fait que nous voulons préparer correctement les qualifications de la Can et la Can elle même qui aura lieu en septembre. Mais avant cette échéance il faut que nous nous qualifiions. Et donc c’était intéressant, avant qu’elles reprennent leur championnat, de faire une semaine intensive pour remettre les bases de l’exigence du niveau international.
 
Depuis combien de temps êtes-vous avec les filles ?
 
Depuis vendredi 2 janvier nous travaillons au Parc des Sports avec un ou deux entraînements par jour et ça travaille bien.
 
Sur quelles bases des exigences internationales vous travaillez actuellement avec le groupe ?
 
Spécifiquement on travaille à peu près tous les points. Parce que dans le groupe il y a des filles qui ne se sont pratiquement pas entraînés depuis le mois de mai. Il y a donc tout le travail de préparation physique et puis après il y a surtout le travail technico-tactique qui est en friche. Il faut donc réussir à remettre chacune à sa place  au niveau du jeu. C’était foncièrement l’objectif de la semaine.
 
Avez-vous réussi à avoir tout votre monde pour cette préparation d’une semaine surtout qu’il a y a la préparation de la super coupe du championnat, pour certains clubs ?
 
Toutes les filles qui sont sur Abidjan étaient présentes. Toutes présentes sauf une, Diomandé Aïchata de l’ABC qui est en déplacement et qui ne rentre que le 10 janvier. Autrement, toutes les autres joueuses étaient présentes et c’est toujours intéressant d’avoir tout son monde. Après on laissera place à la Super coupe puis au championnat national.
 
Par Patrick GUITEY

TOP