banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 19/07/2024Football-CM 024 U20 Dames : Retenue par la FIFA, l'arbitre ivoirienne, Natacha Konan a été reçue par le Président de la FIF
  • 19/07/2024Football-Côte d'Ivoire : La 11è édition de la "CAN d'Anoumabo" sera lancée le dimanche 21 juillet 2024 à Marcory
  • 19/07/2024Football-Transferts : Winterthur FC : Souleymane Diaby prolongé jusqu'en 2027
  • 19/07/2024 Rugby : RAC 2024 : Le XV Ivoire est bien arrivé à Kampala
  • 18/07/2024 JO Paris 2024 : Le Village olympique ouvert, plusieurs centaines d'athlètes attendus ce jeudi 18 juillet
  • 18/07/2024Football-Transferts : Selon Sabah Spor (Turquie), Guéla Doué devrait s'engager dans les prochains jours avec Galatasaray

Rugby à 7 : Fabrice Brito : « Nous travaillons à maximiser nos chances de succès la saison prochaine »

Rugby

Rugby à 7 : Fabrice Brito : « Nous travaillons à maximiser nos chances de succès la saison prochaine »

10 July 2024 0

La sélection ivoirienne revient de la Coupe d'Afrique de rugby à 7 (Africa Seven's) tenue en Île Maurice avec une belle 7e place au niveau africain dans sa besace. Chef d'orchestre de cette équipe qui a gagné cinq précieuses places (12e en 2023), Fabrice Brito, le manager Général exprime sa satisfaction. Il se prononce sur cette compétition et les futurs challenges de la Côte d’Ivoire.

Quel est votre regard sur la compétition dans son ensemble ?

Ce fut une belle compétition magnifiquement organisée. Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à la Fédération de Rugby Mauricienne ainsi qu'à Rugby Africa pour l'organisation des deux tournois de rugby à 7. Leur engagement et leur dévouement ont permis de créer des événements exceptionnels, offrant aux équipes une occasion unique de se mesurer et de démontrer leur talent sur le terrain. Ces tournois ont non seulement renforcé les liens entre les différentes nations participantes, mais ont également contribué à la promotion et au développement du rugby à 7 en Afrique. Grâce aux efforts réalisés. les joueurs ont pu vivre des moments inoubliables et acquérir une précieuse expérience.

La Côte d'Ivoire visait le top 4, ça n'a pas été. Êtes-vous déçu ?

Ne pas atteindre un objectif peut effectivement être décevant, surtout lorsqu'il s'agit d'un objectif ambitieux comme le top 4. Cependant, il est important de se rappeler que chaque compétition offre des opportunités d'apprentissage et de croissance. Cela peut servir de motivation pour identifier les domaines à améliorer et revenir plus fort la prochaine fois.

 Qu'est-ce qui nous a manqué dans cette compétition ?

C’est dommage car nous entamons un premier week-end sous des chapeaux de roue en perdant de justesse notre 1/4 de final en mort subite contre l’Ouganda le vainqueur de cette édition. La récupération entre les deux tournois est cruciale pour optimiser la performance et minimiser les risques de blessure, c'est ce qui nous a manqué. Nous travaillons déjà pour étoffer et équiper notre staff médical qui nous permettra de pouvoir optimiser nos chances de performance.

 Quels seront les challenges la saison prochaine ?

Ils seront nombreux.  Pour les Éléphants Seven’s, ces défis spécifiques devront être adressés avec une préparation minutieuse et une gestion stratégique pour maximiser leurs chances de succès la saison prochaine. Nous travaillons déjà pour intégrer d éventuelle tournoi fin 2024.

Y-a-t-il d’autres talents ciblés en Côte d'Ivoire et/ou en Europe qui pourraient étoffer la sélection ?

Oui il y a quelques-uns que l’on suit même aux États-Unis mais notre priorité c’est développer le championnat R7 dans notre pays en quantité et surtout en qualité, pour que ces pépites soient repérées. C'est un passage obligé.

Quelles sont zones de notre jeu à améliorer en vue d'être au niveau des grandes nations du R7 ?

Nous avons ciblé des zones de jeu, bien sûr nous travaillons sur ces éléments grâce aux outils des nouvelles technologies qui nous ont permis d'extraire les datas indispensables à l’analyse de nos performances, les comprendre et surtout les améliorer.

Avez-vous un dernier mot ?

Je voudrais féliciter la fédération ivoirienne de Rugby pour les moyens dégagés et la vision commune. Bravo à mes braves joueurs qui ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Encore une fois, merci à la fédération mauricienne de Rugby et Africa Rugby pour le travail acharné et le soutien indéfectible à notre sport. Nous sommes impatients de participer à de futurs événements organisés avec la même passion et le même professionnalisme.

Réalisé par Michaël K.

TOP