Flash Info

  • Il y a 3 heures 26 minFootball-Transfert: Jean Michael Seri aurait trouvé un accord avec le FC Barcelone
  • Il y a 3 heures 30 minAfrobasket 2017 Dame : Koré Moïse, ex-président de la FIBB, présent à Bamako
  • Il y a 3 heures 32 minAthlétisme-Deuil: Marie Josée Ta Lou a perdu sa grande-mère
  • 20/08/2017Afrobasket 2017 Dame-3e journée-Groupe A: Côte d'Ivoire 39-61 Mali -- Cameroun 94-42 Centrafrique -- Angola 62-55 Tunisie
  • 20/08/2017Afrobasket 2017 Dame-3e journée-Groupe B: RDC 63-70 Sénégal -- Mozambique 88-47 Guinée -- Nigéria 106-72 Egypte
  • 20/08/2017Football-El.CHAN 2018: (Q)Côte d'Ivoire 1-0 Niger
Autres Sports, Athlétisme

Francophonie 2017 : « Le sprint ivoirien, le meilleur du continent »

1 August 2017 0

Il y croyait comme l’ensemble des Ivoiriens. Et il était là au stade Félix Houphouët-Boigny pour le vivre les moments d’émotion partagés par les équipes du relais 4x100m avec deux médailles d’or au bout. François Albert Amichia n'a pas pu contenir sa réaction après la performance des Eléphants de la piste d'athlétisme. 

Vous n’avez pas mis d’accent particulier sur le nombre de médailles pour ces Jeux, les deux premières en or viennent d’être remportées sous vos yeux, votre réaction !

Je ne peux qu’exprimer ma gratitude à tous les athlètes au nom du Premier Ministre et du Gouvernement, au nom du Président de la République. Nous savons que la préparation n’a pas été facile, c’est la détermination de nos athlètes, c’est la volonté de satisfaire tout le peuple ivoirien qui les a poussés à cette victoire très nette. Lundi en venant au stade, nous espérions une médaille d’or au 100m masculin, malheureusement tout le monde a vu ce qui s’est passé, Arthur a trébuché sur le départ avant de se ressaisir pour occuper la 2e place, au prix d’un effort surhumain. Hier (mardi), le sprint ivoirien a démontré qu’il demeure le meilleur du continent, nous ne pouvons qu’en être fiers. Maintenant, il nous faut nous concentrer sur les championnats du monde, qui auront lieu dans quelques jours à Londres.

Au niveau du football les choses avaient été mal embarquées, l’équipe a su se ressaisir pour se qualifier pour les demies. Vous y croyiez ?

Disons que comme tout le peuple ivoirien, nous attendons beaucoup de nos joueurs, de nos athlètes. Les débuts ont été difficiles, les Ivoiriens nous ont un peu habitués à entrer timidement dans les compétitions, avant de retrouver leurs repères sur la durée et de donner satisfaction. Nous espérons que les athlètes et les équipes qui sont encore en lice iront jusqu’au bout pour la grande satisfaction du peuple ivoirien.

Aviez-vous pensez à un tel engouement populaire autour des différents sites de compétitions sportifs ?

Vous avez vu le Parc des Sports, vous avez vu le Robert Champroux, c’est plein ! Le stade Houphouët-Boigny au fil des jours se remplit. Pour des compétitions d’athlétisme, nous pouvons dire qu’il y a du beau monde. C’est encore insuffisant, nous demandons à tout le peuple ivoirien de se mobiliser davantage pour les dernières journées de ces Jeux de la Francophonie, afin de pousser nos athlètes à la victoire. Mais également pour montrer à toute la communauté francophone, que le peuple ivoirien est un peuple sportif, fair-play et qui aime du bon spectacle.

Propos recueillis par Patrick GUITEY            

A lire aussi ...

TOP