Flash Info

  • 22/08/2019Football-Ligue 1: Sidy Diallo face à la presse vendredi à partir de 9h00 pour évoquer la situation à l'Africa Sports
  • 22/08/2019Karaté: L’équipe nationale de Côte d'Ivoire a bénéficié d’un stage dirigé par Jeffersson Bavarois, expert français
  • 22/08/2019Cyclisme-Tour de l'Est 2019: Traoré Souleymane, de la Renaissance, vainqueur de la 31è édition en 12h09mn03s
  • 22/08/2019Football-Deuil: L'ancien footballeur international Ghanéen, Junior Agogo est mort des suites d'un accident cérébral
  • 21/08/2019Jeux Africains 2019-Taekwondo: Cissé Cheick, Gbané Seydou et Coulibaly Bouma médaillés d'or à Rabat
  • 21/08/2019Football-Afrique: Le contrat d'Alain Giresse avec la Tunisie a été résilié

CAN 2019 : « Une question de choix et d’équilibre »

Football, Elephants

CAN 2019 : « Une question de choix et d’équilibre »

31 May 2019 0

Kamara Ibrahim était face à la presse pour l’annonce de sa pré-liste de préparation de la CAN 2019. Après la communication des 27, le technicien ivoirien a expliqué ses choix. De l’absence de Gervinho au retour de Wilfried Bony, Kamara n’a éludé aucune question.  

Kamara Ibrahim, pourquoi Gervinho qui a réalisé une saison remarquable, ne fait pas partie de votre pré-liste pour la CAN 2019 ?

J’étais le premier à dire que Gervais fait de bonnes choses dans le championnat italien. Il a continué sur sa lancée et je suis le premier content. Mais je ne peux pas m’empêcher de vous dire qu’en ce qui concerne les couloirs, on a la chance d’avoir des joueurs de très grande qualité. Et j’avoue que mon choix a été difficile. Mais au risque de me répéter, je vous ai dit que je ne peux pas empiler des joueurs du même profil. Aujourd’hui, j’ai des garçons comme Nicolas Pépé, Zaha (Wilfried), Cornet (Maxwel), Gardel (Max) et même Roger (Assalé) qui peut être un joueur d’appoint.  C’est juste un problème de choix et d’équilibre. J’aurais aimé sélectionner tout le monde mais je n’ai pas la place pour tout le monde. Vous voyez que des cas individuels mais moi, j’ai une réflexion plus globale de ma mission, c’est-à-dire celle d’avoir des résultats dans l’immédiateté mais en même temps de me projeter sur l’avenir. Après je n’ai pas de cadeaux à faire à personne. Les choix que j’ai fait, je les assumerai le moment venu.

Fousseni Coulibaly omis alors que Comara Cheick y est. Comment vous l’expliquez ?

Fousseny pourquoi il n’est pas retenu ? C’est comme je l’ai dit tantôt pour Gervais. Je ne peux pas empiler des joueurs à des postes. Auquel cas, il faut que je tienne compte de l’équilibre de l’équipe. Si je prends 10 milieux de terrain il faut trouver l’équilibre en attaque ou en défense. C’est comme je dis tout à l’heure c’est des choix par rapport à l’homogénéité du groupe, c’est des choix par rapport à la projection de ce que j’ai envie de faire, et par rapport aussi à la motivation et aux échanges que j’ai eu avec chacun d’entre eux. L’équipe nationale n’est pas fermée. Je veux dire que la vie de l’équipe ne s’arrête pas à cette CAN. Il faut vraiment qu’on se projette.

La Côte d’Ivoire n’a plus revu Wilfried Bony depuis la CAN 2017. Qu’est ce qui a milité pour son retour à ce moment précis ?

Bony Wilfried, j’ai discuté avec lui, je lui ai fait part de mon projet. On a souvent échangé. Cette liste sort aujourd’hui, mais elle est le fruit de beaucoup d’échanges que ce soit téléphonique ou physique. Bony a un profil qui m’intéresse, parce que c’est quelqu’un qui peut nous apporter des options comme Yohan Boli, dans l’axe, servir de pointe de fixation. Son jeu dos au but peut nous intéresser, parce qu’on va aussi développer des actions sur des contre-attaques et on a besoin de quelqu’un qui va pouvoir fixer, pour qu’on puisse remonter très vite nos actions. L’association avec d’autres attaquants en cours de match, ou en fin peut être intéressante.

Vous parlez de pré-liste, la liste définitive pour la CAN 2019, vous comptez la dévoiler quand ?

La liste finale, je la donnerai le 9 juin. C’est vraiment avec des plans dans la tête que je sors cette liste.

Quelle est la situation de Cissé Abdoul Karim, convalescent mais qui figure dans cette pré-liste ?

Cissé Abdoul Karim, vu le rapport que le médecin m’a fait, est en délicatesse avec son genou.  Je l’amène au stage pour que les médecins aient suffisamment de temps pour se prononcer. C’est justement à cause de cette situation que j’ai fait appel au jeune Tapé Ira, qui va être dans le groupe avec nous. Que ce soit lui ou les autres blessés qui viennent avec nous, on aura le temps de se décider

Comment jugez-vous que le Groupe D avec le Maroc, la Namibie et l’Afrique du Sud ?

C’est un groupe comme tout autre. Après c’est vrai qu’on a des adversaires qui ont un bon rang au classement FIFA à part la Namibie. Comme je le disais au tirage, on va à la CAN avec beaucoup d’ambitions. Moi je suis fier de l’équipe que j’ai. Après une compétition, ça ne dépend pas que de son équipe. Il y a les adversaires, les faits de jeu, il y a beaucoup de choses qui entrent en ligne de compte. Mais on ira jouer crânement nos chances. Et je pense qu’on a quand même les moyens de faire valoir nos forces.

propos recueillis par Patrick GUITEY

TOP