banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 15/07/2024Football-International : Paul Akouokou et Sinaly Diomandé écartés pour le stage de pré-saison en Autriche avec l'Olympique Lyonnais
  • 15/07/2024 Football-International : Thomas Müller prend sa retraite internationale
  • 15/07/2024 Handball-Coupe Nationale (Q) D : Zacos 23-30 SOA, Yopougon 19-20 Horizon 2000, National 25-26 Africa Sports, Bandama 20-25 AHBC
  • 15/07/2024Handball-Coupe Nationale (Q) H : HBUC 15-29, Horizon 2000 16-22 National, SOA 22-23 Sports Plus, Don Bosco 18-20 Red Star
  • 15/07/2024 Rugby à 7 : AIM (Hommes) et TBO (Dames) sont les champions de Côte d'Ivoire
  • 15/07/2024 Football-Transferts : Edmond Seri Gnoleba et Mohamed Sylla ont rejoint les rangs du Mouloudia Club d'Oran en Algérie pour 3 ans

Handball-FIHB et tutelle : Le feu couve entre les acteurs

Handball

Handball-FIHB et tutelle : Le feu couve entre les acteurs

19 September 2012 0
Le feu couve entre les acteurs

Le premier vice-président de la Fédération Ivoirienne de Handball (FIHB), Me Ayé Niangoran, le Directeur Technique National (DTN), Tapé Lucien et l’ex DTN, désormais cadre au Ministère des Sports, Paul Blesson ont mis a nu leur division, alors qu’ils tentaient d’expliquer la débâcle des deux sélections ivoiriennes au 7è Championnat d’Afrique des Nations des Cadets masculins et au 18è Championnat d’Afrique des Nations des Juniors masculins, que la Côte d’Ivoire a abrité du 20 août au 03 septembre dernier. 
 
Interrogés sur les raisons de l’échec des Eléphanteaux, Me Ayé, Tapé et Blesson se sont livrés en spectacle, se jetant la pierre, les uns les autres. Or, en réalité, la sélection complaisante des joueurs des deux équipes, la mauvaise préparation, le manque de moyens financiers,  la gestion administrative approximative, étant donné que des joueurs n’avaient pas de passeport, document nécessaire pour participer à la compétition, et l’organisation à deux têtes (Ministère et FIHB) sont quelques causes des mauvais résultats de la Côte d’Ivoire. Mais, aucun des invités, sur le plateau de « Sport Première » n’a voulu assumer la responsabilité de la 8è place sur 10 des cadets et le 10è rang sur 11 des Juniors.
 
Il est donc clair que handball ivoirien, autrefois discipline phare en Côte d’Ivoire traine un abcès non crevé. Et la mal demeure, latent. Dans le milieu, certains acteurs réclament des Etats généraux, pour diagnostiquer le mal et y apporter la thérapie appropriée.  Afin de relancer cette discipline qui a valu de nombreux lauriers à la Côte d’Ivoire, par le passé.
Pour les autres, l'immixtion intempestive et abusive de la Directrice des Sports de Haut Niveau, Mariam Koné épouse Yoda, elle-même ancienne gloire et ex-candidate à la FIHB, dans la gestion fédérale, est l'une des sources des problèmes actuels du Handball ivoirien. Des accusations de part et d'autres qui confirment qu’il y a vraiment malaise au sein de la famille de la petite balle.
 
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP