Flash Info

  • Il y a 3 heures 47 minFootball-Côte d'Ivoire : La 8e édition du TIDA aura lieu du 15 au 21 décembre au stade Robert Champroux et au complexe de Yopougon
  • Il y a 5 heures 38 minCyclisme : Remco Evenepoel participera bien au Giro en 2023, pas au tour de France
  • Il y a 9 heures 16 minAuto-Moto : Moto GP : Les tests officiels 2023 commenceront en Malaisie 
  • Il y a 9 heures 33 minFootball-International : Ruben Amorin (entraineur Sporting CP) prolongé jusqu'en 2026
  • Il y a 11 heures 4 minFootball-Mondial 2022 : Stéphanie Frappart deviendra la première femme arbitre principale, ce jeudi 1er décembre
  • Il y a 11 heures 30 minAGE-FIF : Un budget de 11 milliards adopté par les membres actifs pour la saison 2023

Eva Sigui : « Nous savourons cet exploit en visant mieux la saison prochaine »

Handball

Eva Sigui : « Nous savourons cet exploit en visant mieux la saison prochaine »

13 September 2022 0

5e pour la première saison dans l'élite du handball ivoirien, Abidjan Handball Club a réussi l'exploit de terminer vice-championne de Côte d'Ivoire avec 20 points +7. Un exploit retentissant que salue dans cet entretien Eva Désirée Sigui, la Vice-présidente et capitaine du club. Elle ne manque pas de se projeter sur l'exercice prochain et d'appeler au soutien d'Abidjan HBC.

Quelles sont vos impressions au soir de cette saison ?

Pour dire vrai nous sommes plus qu’heureuses. Nous avions comme objectif en début de saison d’être championnes. Il faut rappeler que ça fait deux ans que l’équipe joue en Division 1 et en deux saisons, nous avons occupé l’année dernière la 5e place et cette année nous sommes vice-championne de Côte d’Ivoire. C’est vraiment une place plus qu’honorable et nous remercions Dieu pour cela.

Quelles ont été les clés pour réaliser cet exploit ?

Je peux le dire sans faux fuyants que notre grande force a été Dieu, mais également notre président parce que Monsieur Hyppolite Armando Pregnon est un président gagneur, motivateur et qui n'aime pas perdre. C'est un président qui a tout mis à notre disposition pour être championne et malheureusement nous avons eu ce résultat. Nous lui devons, avec un pincement au cœur, cette deuxième place.

Vous étiez bien lancées pour le titre, qu’est-ce qui a manqué pour que Abidjan Handball Club soit au sommet ?

Je peux dire qu'à la phase aller du championnat nous avons eu deux matches nuls contre deux ténors que sont l’Africa sport national et Habitat handball club d'Abobo. Ces matchs étaient à portée de main. Nous avions les armes pour les remporter mais nous avons manqué le rendez-vous en concédant ces deux matchs nuls. C'est lors de la deuxième période du championnat que nous avions vraiment compris l’importance de ces matches nuls. Malheureusement, les choses étaient déjà faites. Le match contre Bandama HBC qu’il ne fallait pas perdre, nous l'avons perdu de la plus mauvaise des manières et nous le déplorons. Voici un peu ce qui n’a pas marché.

Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ?

Déjà nous allons savourer cette deuxième place. C’est une place vraiment d’une importance capitale pour cette jeune équipe. Les filles ont lutté, elles ont bataillé, Il faut donc leur dire merci. Il faut également remercier le bureau exécutif d’Abidjan handball club avec à sa tête le très dynamique Hyppolite Armando Pregnon. Il faut dire merci à tous ceux qui nous aident dans l’ombre comme de visu. Maintenant, pour les objectifs de l’année prochaine, on va écouter le bureau exécutif d'Abidjan Handball Club qui nous dira exactement l’objectif à atteindre. Même si nous voyons cet objectif venir à nous, on sent que ce sera ça (Rires). Mais il faut dire qu’il y’a beaucoup à faire au niveau de notre collectif, la discipline comme l’énonce clairement notre devise. Ce sont des filles qui ont à peine deux ans dans l’élite donc il faut leur apprendre le professionnalisme dans tous ses aspects pour mieux aborder les objectifs que nous fixera le bureau exécutif du club.

Avez-vous les moyens financiers pour réaliser cet objectif ?

Officiellement, l’objectif n’est pas encore connu, comme je l’ai signifié plus haut, nous attendons le bureau exécutif du club. Mais parler de moyens financiers, je peux dire que le club est toujours demandeur. C’est le lieu encore une fois de dire un infini merci au président Hyppolite Armando Pregnon qui cette année a travaillé d’arrache-pied pour offrir les conditions idoines de pratique aux athlètes. Je voudrais également saisir cette lucarne que vous m’offrez pour inviter toutes les bonnes volontés mordues du sport mais surtout des hommes et des femmes soucieux du devenir de la jeunesse ivoirienne en général et en particulier de l’éducation de la jeune fille à venir aider Abidjan Handball Club. Qui est une équipe jeune, talentueuse et d’avenir dont les athlètes ont une moyenne d’âge de 20ans. Ce sont des athlètes qui sont des étudiantes pour la plus part. Vraiment, c’est une équipe à soutenir et à encourager.

Forcément un volet social au-delà du sport ?

Absolument nous avons eu au début de ce projet pour objectif d’éviter à ces filles la débauche. À cet effet, nous ne lésinions sur aucun effort pour les soutenir et les accompagner socialement en leur inculquant des valeurs de probité, de travail, d’excellence et bien d’autres. Ce sont donc des femmes de valeur que nous sommes en train de construire. Nous invitons donc toutes les autorités à nous soutenir.

Réalisée par Lebéni KOFFI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi ...

TOP