Flash Info

  • 27/09/2020Football-Mercato : Sangaré Ibrahim s'engage jusqu'en 2025 en faveur du PSV Eindhoven en Hollande
  • 27/09/2020Football-Mercato : L’ASEC Mimosas a annoncé avoir prêté Salifou Diarrassouba au club suisse du FC Saint-Gall 1879
  • 27/09/2020Tennis-Roland-Garros : Seulement 1000 spectateurs autorisés par les autorités françaises
  • 27/09/2020Athlétisme : Les championnats d'Afrique seniors se dérouleront à Alger au mois de juin 2021
  • 27/09/2020Football-Mercato : Amed Touré, ancien joueur de l'ASEC Mimosas, signe à l'AS Kaloum en Guinée
  • 26/09/2020Judo-Côte d'Ivoire : Dabonné Seydou nouveau président président de la Fédération Ivoirienne de Judo

Football- Tournoi de l'Assomption des cadets : La Côte d'Ivoire retrouve son foot

Football

Football- Tournoi de l'Assomption des cadets : La Côte d'Ivoire retrouve son foot

7 July 2008 0
La Côte d'Ivoire retrouve son foot

Le maillot orange n'avait pas autant régalé la Côte d'Ivoire depuis un Côte-Ivoire-Guinée en quart de finale de la CAN 2008. Les Eléphants cadets ont réconcilié le public avec une équipe nationale, grande attraction à présent du deuxième tournoi de l'Assomption.
De ce tournoi, les Ivoiriens ne gardaient pas bon souvenir. Car lors de la première édition, les Eléphanteaux ballottés par Burkinabés et Gambiens étaient sortis la tête basse même face aux Mena du Niger. Véritable désillusion pour tout une équipe où la satisfaction venait des perches gardées par le voltigeur Cissé Adama. Pour cette autre édition, Adama, qui porte à présent le brassard de capitaine, et ses coéquipiers n'étaient pas l'attraction surtout que les juniors venaient de faire piètre résultat face à la Guinée en éliminatoire de la Can juniors,  Rwanda 2009. Mais après la première rencontre illuminée par le réalisme des Black Stars du Ghana face aux Aiglons de Tunisie (3-0), la Côte d'Ivoire allait se rendre compte de l'existence d'un cheval de Troie dans la manche de la Direction Technique Nationale,  instance de la FIF pointée du doigt dans la mauvaise prestation des jeunes.
Amenée par la double-entente Kouadio George-Amani Yao, l'équipe cadette de Côte d'Ivoire entre fièrement dans la partie et met le feu dans la défense gabonaise et dans les paumes des spectateurs qui les applaudissent. Poussés par le seul comité d'animation des Eléphants, les "enfants" seront après soutenus par tout un stade et même les journalistes des pays participants. L'ampleur de l'ambiance dans les tribunes du stade Champroux est égal au score sur sa pelouse. Du 4-1, score final, transpire de la qualité, de l'efficacité et surtout du spectacle comme l'on a droit à s'attendre dans ce genre d'occasion. De cette rencontre est aussi née une équipe, la vraie, avec un collectif huilé et une immense solidarité dans l'effort.
Et si tout un groupe à régalé le public de ses prouesses techniques et de sa maîtrise collective, un nom traversera à partir de maintenant toutes les lèvres. Badié Gbagnon Anicet. Elégance, maîtrise technique, lecture du jeu, le gaucher de l'AFA de Djêkanou n'a pas usurpé son titre de meilleur joueur de la rencontre. Il aurait même pu décrocher le titre de meilleur joueur de la journée tant il a illuminé de son talent la rencontre. Youssouf Fofana, Serges Maguy Alain, Dié Serges, N'Dri Koffi Romaric...Badié Gbagnon. Car le dossard 8 des cadets est avant l'âge digne de figurer dans le listing des gauchers surdoués  que la tunique nationale a connu. Cette pépite aiguise déjà l'appétit des clubs d'ici et d'ailleurs. Mais avant l'on attend de revivre, ce lundi face au Ghana, la magie d'un football retrouvé en des cadets dont les débuts rappellent ceux des jeunes lutins de l'Académie de l'Asec.  
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP