can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 22/02/2024Football-Justice : Le brésilien Daniel Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour viol
  • 22/02/2024Football-Deuil : Artur Jorge, ancien entraîneur portugais du PSG, décédé à l'âge de 78 ans
  • 22/02/2024Football-Algérie : La VAR sera utilisée dès la saison prochaine pour le championnat de 1ère division, a annoncé le Président de la fédération algérienne
  • 22/02/2024Volley-Côte d'Ivoire : ASEC-Descartes (Dames) et INJS-AS Police (Hommes) sont les affiches de la Super Coupe prévue le 25 février 2024
  • 22/02/2024Sport Auto : La 50è édition du Rallye Bandama est prévue les 23, 24 et 25 février 2024 à Yamoussoukro
  • 22/02/2024Omnisports : La 13è édition des Jeux Africains prévue du 8 au 23 mars 2024 à Accra, au Ghana

Football / Sélection nationale: La défaite des Eléphants scelle le sort de Stielike

Football

Football / Sélection nationale: La défaite des Eléphants scelle le sort de Stielike

26 March 2008 0
Football / Sélection nationale: La défaite  des Eléphants scelle le sort de Stielike

Le onze de Côte d’ivoire a affronté, mercredi soir, en France, la sélection de Tunisie, en match amical. Les Eléphants ont été battus par les Aigles de Carthage (2-0). Une défaite  qui plonge les supporters ivoiriens dans un doute profond. Inquiets des performances de leur équipe nationale, depuis la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN), au Ghana, les ivoiriens le sont encore plus après la défaite face à la Tunisie. «Les Eléphants dégringolent», disent ils. 
Avant la Can ils avaient perdu (1-2), en amical, contre les Palancas Negras d’Angola. On avait vite fait de faire croire que ce n’était qu’un simple match amical. Au Koweït, lors de la préparation de la CAN, les Eléphants avaient montré un visage inquiétant. Mais on avait fini par justifier ce fait par, la crainte des joueurs de contracter des blessures, à quelques jours du coup d’envoi de la compétition. C’est ainsi que le Onze ivoirien conduit par Gérard Gili, qui avait entre temps, suppléé à Stielike, parti au chevet de son fils malade, a conduit les Eléphants au Ghana.  En terre Ghanéenne Didier Drogba et ses coéquipiers ont montrés une équipe à deux visages. Après un premier tour tonitruant, Copa Barry, Lobouet Stéphane, Koné Tiassé,  Kolo Touré et autres pachydermes  ont montés leurs limites, en demi-finale, étape à laquelle ils ont bu le calice jusqu’à la lie (4-1), face aux Pharaons d’Egypte. Eliminés, ils se sont faits humilier, au match de classement, qu’ils ont mené (2-1), avant de se faire battre (2-4), par les Black Stars. Démontrant qu’ils constituent une équipe de paille.
Sans gloire, les Eléphants sont rentrés au bercail, la trompe entre les jambes. Désillusionnant  tout le peuple ivoirien qui avait placé leurs espoirs en eux. De «Un Eléphant ça trompe», les ivoiriens sont désormais à «un Eléphant ça trompe toujours». Déçus de leur sélection des supporters soutiennent qu’elle les a trompés au Ghana et qu’elle continue de les tromper. A tel point qu’ils s’interrogent  aujourd’hui sur le sort de cette équipe qui ne fini pas de les surprendre désagréablement.
«Stielike n’est pas l’homme de la situation. Il doit partir», sont catégoriques les uns. Quant aux autres, ils pensent que certains cadres devraient être mis en concurrence avec d’autres joueurs longtemps relégués sur le banc des remplaçants ou qui frappent à la porte de la sélection. De quoi amener les joueurs à faire plus d’effort et à se surpasser pour vaincre l’adversaire.
En tout cas, le coach allemand qui jouait son destin à travers ce match amical peut faire ses valises. Sur la sellette depuis son retour à la tête de l’encadrement, Stielike était en sursis. Son contrat prorogé de quelques jours seulement après la CAN prendra sûrement fin avec ce match amical. Qui scelle définitivement son sort. Rappelons que le technicien allemand est arrivé à la tête des Eléphants en septembre 2006.
Alexis KOUAHIO

A lire aussi ...

TOP