can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 27/02/2024Football-Afrique : L'arbitre marocain, Redouane Jiyed est suspendu à vie par la CAF pour avoir refusé d'arbitrer la petite finale de la CAN 2023 (Presse marocaine)
  • 27/02/2024Football-Eléphants : Emerse Faé ferme la porte à Tiémoué Bakayoko
  • 27/02/2024Football-Distinction : Sébastien Haller est nominé pour le prix Laureus World du Come-back de l'année
  • 27/02/2024Football-13e Jeux Africains : Natacha Akissi Konan, seule arbitre ivoirienne sélectionnée
  • 26/02/2024JO Paris 2024-Taekwondo : Après Cissé Cheick Sallah et Ruth Gbagbi, Astan Bathily a validé son billet pour la compétition
  • 26/02/2024 Football-Ligue 1 : 25 buts ont été marquées en 7 matches pour la reprise du championnat le week-end écoulé

Football/ Première Ligue: Drogba est toujours là

Football

Football/ Première Ligue: Drogba est toujours là

24 March 2008 0
Football/ Première Ligue: Drogba est toujours là

Grâce à son doublé, l'attaquant ivoirien a fait plier Arsenal ce week-end et relancer Chelsea dans la course au titre de champion d'Angleterre.
Didier Drogba vit une drôle de saison, souvent frustrante, et où les déceptions avaient jusque-là été plus nombreuses que les vraies satisfactions. Un début d'année pauvre en buts (un seul lors des six premiers matches de Championnat), un carton rouge contre Fulham fin septembre, le départ de José Mourinho, qu'il vécut plus brutalement que quelque autre joueur des Blues, un mois d'absence sur blessure en décembre, l'élimination des demi-finales de la CAN après avoir tant brillé lors de la phase de poule... Non, 2007-08 n'a pas été le meilleur millésime de l'Ivoirien, encore bien en retard sur son tableau de marche du précédent, qui l'avait vu marquer trente-trois fois rien qu'en club (il en est à treize aujourd'hui), et finir au pied du podium du Ballon d'Or France Football. Mais le numéro 11 des Blues a rappelé ce week-end pourquoi il demeurait toujours l'un des attaquants, si ce n'est l'attaquant le plus redouté de la Premier League, et pourquoi Chelsea le regrettera lorsque, c'est certain, il s'en ira - probablement en Italie - à la fin de la saison.
Chelsea était en bien mauvaise posture à l'heure de jeu. Bacary Sagna venait de signer un rarissime but de la tête sur un corner mal défendu par les Blues. Le public du Stamford Bridge scandait le nom de José Mourinho. Aucun club anglais ne s'était imposé en Cup ou en championnat sur cette pelouse depuis février 2004, mais les Gunners semblaient devoir mettre fin à cette extraordinaire période d'invincibilité. C'est alors que Drogba qui, jusque-là, ne s'était mis en évidence que sur un contrôle loupé dans un un-contre-un avec Manuel Almunia, récupéra un long ballon d'Ashley Cole, et battit le portier espagnol des 18 mètres. Huit minutes plus tard, il était à la réception - acrobatique - d'une déviation de la tête de Nicolas Anelka, et concluait en pivot. S'il ne repartit pas avec le ballon du match - qu'on offre à l'auteur d'un triplé en Angleterre -, c'est par la faute d'Almunia, auteur d'un arrêt splendide en toute fin de rencontre. On ne dira pas que l'Ivoirien avait battu Arsenal à lui tout seul. Mais on dira que, sans lui, cette victoire n'en aurait pas été une.
Son désir de quitter Londres en mai prochain avait pris beaucoup de supporters à rebrousse-poil lorsqu'il l'avait confié dans les colonnes de France Football. Mais la hargne avec laquelle il se bat pour ce maillot bleu les a vite fait changer d'opinion. Ce dimanche, ils scandaient son nom avant le coup d'envoi. Et quand il est sorti de la pelouse, torse nu, rugissant un «Come on!» qu'on dut entendre de l'extérieur du stade, c'était sous les vivats qu'on réserve aux gladiateurs. «Nous sommes toujours dans la course avec Manchester United », dit-il quelques minutes plus tard. «La façon dont nous avons célébré [cette victoire] montrait que nous y croyons toujours». Et si quelques-uns venaient à en douter, Didier Drogba y croirait pour plusieurs.
FF

A lire aussi ...

TOP