banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 15/07/2024Football-International : Paul Akouokou et Sinaly Diomandé écartés pour le stage de pré-saison en Autriche avec l'Olympique Lyonnais
  • 15/07/2024 Football-International : Thomas Müller prend sa retraite internationale
  • 15/07/2024 Handball-Coupe Nationale (Q) D : Zacos 23-30 SOA, Yopougon 19-20 Horizon 2000, National 25-26 Africa Sports, Bandama 20-25 AHBC
  • 15/07/2024Handball-Coupe Nationale (Q) H : HBUC 15-29, Horizon 2000 16-22 National, SOA 22-23 Sports Plus, Don Bosco 18-20 Red Star
  • 15/07/2024 Rugby à 7 : AIM (Hommes) et TBO (Dames) sont les champions de Côte d'Ivoire
  • 15/07/2024 Football-Transferts : Edmond Seri Gnoleba et Mohamed Sylla ont rejoint les rangs du Mouloudia Club d'Oran en Algérie pour 3 ans

Football-Liga-38e j: David Beckham «Des années merveilleuses»

Football

Football-Liga-38e j: David Beckham «Des années merveilleuses»

16 June 2007 0
Football-Liga-38e j: David Beckham «Des années merveilleuses»

Avec Roberto Carlos, David Beckham dira également au revoir au Bernabeu dimanche contre Majorque. L'Anglais revient sur ses années au Real Madrid, avec un grand sourire et beaucoup d'émotion.
David, y'a-t-il une chance pour que vous restiez ou reveniez un jour au Real ? David Beckham : Non. Vous savez tous qu'un contrat a été signé et que je jouerai dimanche mon dernier match avec le Real Madrid. Ces quatre années ici ont été incroyables et pourvu qu'elles se terminent comme on en rêve.
Quand avez-vous pensé que vous deviez quitter le Real ? David Beckham : Il y a six mois, quand j'ai été informé que mon contrat ne serait pas prolongé. J'ai dû prendre une décision et assurer mon avenir. Partir du Real Madrid est une décision difficile et je sais que l'Espagne et le club vont beaucoup me manquer mais j'ai un grand avenir qui m'attend.
Pensiez-vous terminer votre carrière de cette manière ? David Beckham : J'ai souvent dit que je voulais terminer ma carrière ici, mais j'avais aussi dit avant que je ne quitterais jamais Manchester... C'est le football. C'est un nouveau défi qui m'attend et qui m'enchante, même si je ressens de la tristesse en partant d'ici. Je n'ai rien gagné avec Madrid mais j'espère changer cela dimanche. Je ne regrette aucune décision mais dimanche sera une journée à la fois triste et émouvante.
Quel est votre meilleur souvenir ici ? David Beckham : Le jour où j'ai signé, mais j'espère que mon meilleur souvenir avec le Real Madrid reste à venir. Contre Majorque, ce sera un grand match et je suis content de pouvoir partager ce moment avec une légende comme Roberto Carlos. Il est devenu un très bon ami. Quant aux mauvais souvenirs, je dirais certaines choses qui ont eu lieu hors du terrain. Une fois sur le terrain, les gens ont été fantastiques. Il n'y a pas d'adjectifs pour décrire cela. Avant de venir, on m'avait averti de l'exigence du public du Bernabeu. Aujourd'hui, je pense que s'ils m'aiment, c'est que j'ai accompli ce qu'ils attendaient de moi et j'en suis honoré.
Si une faute est sifflée à la 90e minute, qui tire le coup-franc ? Beckham ou Roberto Carlos ? David Beckham : Roberto est un ami et il faudrait en parler... En réalité, l'important, c'est que celui qui tire marque.
Cette saison a-t-elle été la plus dure que vous ayez vécu ? David Beckham : J'avais vécu une saison difficile après 1998 mais cette saison, j'ai vécu des choses très dures. Heureusement que beaucoup de gens, et notamment ma famille, m'ont soutenu et protégé.
Vous n'avez rien à dire à Fabio Capello… David Beckham : Non, c'est un entraîneur que je respecte et tout le monde sait que ma mise à l'écart du groupe allait au-delà du sportif.
Comment avez-vous vécu cette mise à l'écart justement ? David Beckham : J'ai eu plus de temps pour être avec les miens. J'ai moins voyagé. J'ai pu me reposer et cela se ressent aujourd'hui. Mais plus que le physique, c'est la confiance que je devais récupérer.
Tout le monde se permet d'avoir une opinion sur votre décision… David Beckham : Tout le monde a des opinions sur tout ce que je fais. Beaucoup pensent que c'est une préretraite mais ce n'est pas le cas. L'important, c'est que je sois heureux de ma décision et fier de pouvoir être ambassadeur de la MLS. J'ai toujours tout donné sur le terrain et c'est pourquoi je donnerai tout avec Los Angeles. Les opinions, j'essaierai de les changer sur le terrain.
Les derniers mots de David Beckham… David Beckham : Je veux me souvenir de ces quatre merveilleuses années, que l'on gagne ou non la Liga. Je ne les oublierai jamais. Cela a été un honneur de jouer pour ce club et je souhaite bonne chance au Real pour la suite. Enfin, je ne peux pas partir sans parler de Raul : c'est une forteresse, un roc, une lumière, il supporte tout et il agit de manière admirable. Son travail doit être reconnu de tous. Merci pour toujours.
Source: sport24.com

A lire aussi ...

TOP