banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • 15/07/2024Football-International : Paul Akouokou et Sinaly Diomandé écartés pour le stage de pré-saison en Autriche avec l'Olympique Lyonnais
  • 15/07/2024 Football-International : Thomas Müller prend sa retraite internationale
  • 15/07/2024 Handball-Coupe Nationale (Q) D : Zacos 23-30 SOA, Yopougon 19-20 Horizon 2000, National 25-26 Africa Sports, Bandama 20-25 AHBC
  • 15/07/2024Handball-Coupe Nationale (Q) H : HBUC 15-29, Horizon 2000 16-22 National, SOA 22-23 Sports Plus, Don Bosco 18-20 Red Star
  • 15/07/2024 Rugby à 7 : AIM (Hommes) et TBO (Dames) sont les champions de Côte d'Ivoire
  • 15/07/2024 Football-Transferts : Edmond Seri Gnoleba et Mohamed Sylla ont rejoint les rangs du Mouloudia Club d'Oran en Algérie pour 3 ans

FOOTBALL - Espagne - 38e et dernière journée: LE REAL TOUT PRÈS DU BUT

Football

FOOTBALL - Espagne - 38e et dernière journée: LE REAL TOUT PRÈS DU BUT

17 June 2007 0
FOOTBALL - Espagne - 38e et dernière journée: LE REAL TOUT PRÈS DU BUT

La Liga s'apprête à vivre une dernière journée de folie puisque le titre concerne trois équipes. Le Real Madrid est le mieux placé et a les cartes en main. Le Barça espère toujours alors que le FC Séville a peu de chances. Pour la relégation, rien n'est joué non plus. Ca promet.
30e titre pour le Real ?
Le Real Madrid a cotoyé l'enfer mais il a des ressources insoupçonnées et est bien parti pour franchir finalement la porte du paradis. Dimanche soir, aux alentours de 23 heures, la capitale
espagnole pourrait bien fêter comme il se doit le 30e titre du club Merengue, le premier depuis 2003. Alors qu'il a connu une saison passablement agitée en raison de recrues longtemps méconnaissables (Cannavaro, Diarra, Emerson), d'un Capello parfois proche de la sortie et de l'épilogue Beckham, le Real est en passe de damer le pion au FC Barcelonne, double tenant du titre en Liga et grand favori en début de saison. La soudaine et irrésistible montée en puissance des Madrilènes a eu raison de l'inconstance affichée ces dernières semaines par des Catalans souvent trop sûrs d'eux. En onze journées, le Real a récolté 28 points sur 33 possibles et il faudrait un sacré coup de tonnerre pour qu'il ne batte pas Majorque dimanche à Santiago-Bernabeu. Pour ce match décisif, Fabio Capello pourra finalement compter sur un effectif presque au complet. Presque forfaits en début de semaine en raison de convocations en sélections, le Brésilien Robinho et le Malien Diarra ont été libérés par la FIFA malgré quelques grincements de dents, des fédérations respectives et... des joueurs eux-mêmes (lire par ailleurs).
Avec une victoire, le Real Madrid sera à coup sûr sacré champion alors qu'un nul peut également lui satisfaire à condition que le Barça n'aille pas gagner sur la pelouse du Nastic Tarragone, la lanterne rouge. A résultat égal (sauf défaites combinées et victoire de Séville), le Real sera couronné roi grâce à sa meilleure différence de buts particulière (2-0, 3-3 contre le Barça). Vingt-quatre fois leader en 37 journées, le FC Barcelone a perdu la tête au plus mauvais moment, lui qui avait annoncé en août vouloir remporter les six trophées en jeu. Aujourd'hui, la confiance a disparu en Catalogne. Un joli gâchi pour les protégés de Frank Rijkaard au jeu beaucoup trop poussif. Les gifles en finale de Supercoupe d'Europe, en finale de la Coupe Intercontinentale et en Ligue des champions étaient des signes évidents d'un malaise. Dernièrement, les défaites contre Saragosse (0-1) et Villarreal (0-2) ont encore refroidi les ardeurs avant les nuls fâcheux contre le Betis (1-1) et l'Espanyol (2-2), malgré un Lionel Messi décisif et seul joueur à véritablement surnager.
Séville, de la tête aux pieds
Dans cette histoire à trois têtes, il ne faudrait pas oublier le FC Séville, qui a encore une infime chance de décrocher le pompon. Les Andalous, qui ont réussi à conserver Kanouté en partance lui aussi pour sa sélection, doivent l'emporter à domicile face au Villarreal de Robert Pirès et espérer un faux pas du Real et du Barça. S'ils restent troisièmes, les Sévillans joueront le tour préliminaire de la Ligue des champions en compagnie de Valence (4e), qui a déjà validé son ticket. Pour la Coupe de l'UEFA, trois formations se battent pour deux places. Le Real Saragosse (5e, 59 pts, va à Huelva), Villarreal (6e, 59 pts) sont en ballottage favorable, au contraire de l'Atletico Madrid (7e, 57 pts, va à Osasuna), totalement perdus en cette fin de saison. En bas de tableau, tout n'est pas encore joué. La Real Sociedad (19e, 34 pts, va à Valence) et le Celta Vigo (18e, 36 pts, reçoit Getafe) n'ont pas dit leur dernier mot. Le Betis Séville (16e, 37 pts, va à Santander), qui s'est séparé de Luis Fernandez, et l'Athletic Bilbao (17e, 37 pts, reçoit Levante) tremblent et peuvent encore descendre. Le suspense est à son comble. Faites vos jeux.
source: lequipe.fr

A lire aussi ...

TOP