Flash Info

  • 07/08/2020Football-Mercato : Le club de Metz prolonge le contrat de Habib Maïga jusqu'en 2024
  • 06/08/2020Football-Mercato : Max Gradel courtisé par des clubs du Golfe, de MLS, le RC Lens et par l'Olympiakos
  • 06/08/2020Basket-FIBB Skills 2020 : Une cinquantaine de jeunes ont pris part au premier camp pour grands à Abidjan
  • 06/08/2020Football-Election FIF 2020 : Les clubs du Gontougo dont l'AS Tanda, font bloc derrière Sory Diabaté
  • 06/08/2020Football-Mercato : Bayo Vakoun proche de signer en faveur de Toulouse FC en France
  • 06/08/2020Omnisports-Côte d'Ivoire : Danho Paulin décide de la reprise des compétitions dans le respect des mesures contre le Covid-19

Football/ Deuil : Stielike inhume son fils aujourd’hui

Football

Football/ Deuil : Stielike inhume son fils aujourd’hui

15 February 2008 0
Football/ Deuil : Stielike inhume son fils aujourd’hui

Décédé dans la nuit du jeudi 31 janvier 2008, le fils d’Ulrich Stielike, sera inhumé aujourd’hui. L’ex-entraîneur des Eléphants de Côte d’Ivoire en accord avec la famille Stielike a décidé de faire reposer l’âme de Michael en Andalousie au lieu de l’Allemagne, son pays d’origine.
Une grave infection pulmonaire aura eu raison de Michael Stielike, le fils d’Ulrich qui avait dû lâcher  les commandes des Eléphants de Côte d’Ivoire engagés pour la CAN 2008 au Ghana, pour se pencher au chevet de son fils agonisant.
Autre moment douloureux pour la famille Stielike qui dira ses adieux définitifs au fils qui leur était cher. La dépouille mortelle de Michael Stielike reposera en Andalousie, dans le sud de l’Espagne. Et pour cause, Stielike, globe trotter du football, possède une résidence dans cette partie de l’Espagne que Michael devrait bien adorer.
Ulrich Stielike avait été obligé de quitter la tête des Eléphants peu avant le regroupement du Koweït pour la CAN 2008, pour rejoindre sa famille aux côtés de Michael interné à l’hôpital d’Hanovre depuis le 9 janvier 2008. Le gamin dont la souffrance était insoutenable, avait été plongé dans un coma artificiel par les médecins hanovriens.
Une disposition qui n’a pas permis à Michael de reprendre vie. Il est décédé le jeudi 31 janvier 2008 alors les Eléphants de Côte d’Ivoire s’apprêtaient à affronter le Syli National de Guinée pour le deuxième quart de finale de la CAN 2008, remportée (5-1) par les anciens poulains d’Uli.
Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP