Flash Info

  • Il y a 9 min Football-Transferts : Wily Boly prolongé une année supplémentaire soit jusqu'en juin 2025 par Nottingham Forest
  • Il y a 2 heures 9 minFootball-Chelsea FC : Mauricio Pochettino et la direction des Blues ont mis fin à son mandat «d’un commun accord»
  • Il y a 2 heures 14 minFootball-Espagne : L'attaquant ghanéen Inaki Williams élu meilleur footballeur africain de LALIGA de la saison 2023-2024
  • Il y a 2 heures 19 minFootball-Eléphants : Emerse Faé présente son staff le jeudi 23 mai 2024 au stade Félix Houphouët-Boigny
  • Il y a 2 heures 32 minFootball-Afrique : Jonathan McKinstry (38 ans, nord-irlandais) nommé sélectionneur de la Gambie
  • 21/05/2024Football-Tournoi UFOA B U17 : La Côte d'Ivoire qualifiée pour les demi-finales de la compétition qualificative pour la CAN U17

Football./ Coupes africaines 2007 - Les chances des clubs ivoiriens

Football

Football./ Coupes africaines 2007 - Les chances des clubs ivoiriens

11 January 2007 0
Football./ Coupes africaines 2007 - Les chances des clubs ivoiriens

Comme tous les ans, la Côte d’Ivoire est cette année représentée aux différentes compétitions africaines des clubs. Même si le pays de Didier Drogba présente pour ces challenges des formations ‘’novices’’, il nourrit cependant de grandes ambitions.L’Asec mimosas, le Séwé sport de San-Pedro, le Denguélé d’Odienné et Issia Wazi sont les représentants ivoiriens en coupes africaines cette année. Hormis les champions de Côte d’Ivoire, ces formations participeront pour la première fois, depuis leur création, à ces joutes continentales qui démarrent dès le 26 janvier prochain avec la coupe Caf. Aussi, nombreux sont les sportifs qui s’interrogent sur les éventuelles chances de ces clubs dont l’année 2006 aura été la seule véritable saison où ils ont brillé. Toutefois, au-delà de tout esprit chauvin, de réelles chances existent pour ceux-ci. Des recrutements aux fins de renforcer leurs différents effectifs, l’esprit de combativité, l’expérience Mimosas des grandes compétitions sont autant de raisons qui font espérer à une bonne prestation des nôtres.
Asec : l’expérience des hautes compétitions
Ils avaient été sortis en demi-finales lors de la dernière ligue africaine des champions. Les poulains de Patrick Lewig ont certainement pris la mesure de cette compétition. Cette année, ils ont à cœur de décrocher le sacre africain. Cela, ils en ont les moyens. En effet, l’analyse de la prestation des Mimos ces dernières années en ligue des champions est révélatrice. Les protégés de Me Roger Ouégnin ont progressé. Des prestations médiocres en phase de poule, ils sont passés au fil des années à des rangs honorables. Pour terminer l’édition précédente, leader de leur poule. Même là encore, Ya Konan Didier et ses coéquipiers sont tombés les armes à la main. Devant un Al Ahly au sommet de son art, au stadium international du Caire. Avant de l’emporter à Abidjan. On l’a vu durant ces joutes, les champions de Côte d’Ivoire ont tenu la dragée haute aux non moins célèbres clubs africains. Le Enyimba Fc, deux fois vainqueur de la ligue des champions, le Hearts of Aok également vainqueur de cette compétition et les Pirates d’Orlando d’Afrique du Sud. Tous sont tombés devant Soro Bakary et ses camarades. Au point que tous les tabloïdes voyaient en la bande à Patrick Lewig, les virtuels vainqueurs de la ligue des champions. Aujourd’hui, avec le départ de certaines pièces maîtresses que sont Ya Konan Didier et le capitaine Soro Bakary, le club jaune et noir s’est davantage renforcé. Et est déjà au labo.
Kouakou Serge, le transfuge de l’Olympique Sport d’Abobo, centre de formation qui a révélé Ya Konan Didier. Et plusieurs autres nouveaux venus, notamment Kouby Abraham de l’Académie mimosifcom rejoindront cette année l’effectif mimosas. Dans leur antre de sol béni, ils sont déjà à l’ouvrage. Au dire du coach adjoint, Guaméné Maxime, les joueurs de l’Asec s’adonnent à cœur joie aux différents exercices à eux soumis depuis le 02 janvier dernier. Cela va de soi. Le coach Patrick Lewig s’est donné pour seul objectif, la finale de la ligue africaine des champions. Et ce ne sont pas les adversaires du tour préliminaire qui vont le leur dénier.
Les adversaires des Mimos
Exempté du premier tour éliminatoire avec le Al Ahly d’Egypte, l’Etoile du Sahel et les Far de Rabat, l’Asec mimosas jouera directement les 16è de finale de la ligue des champions. A ce niveau, le champion de Côte d’Ivoire rencontrera soit le Fc Kalloun de Sierra Leone ou la formation nigériane du Océan Boys. Passé ce cap, les jaune et noir croiseront soit le vainqueur du match Stade malien du Mali / As Douanes du Sénégal, soit celui du match Wac de Casablanca/ Asc Mauritel de Mauritanie. De toute façon, l’Asec devrait acquérir son billet pour les phases de poule de la ligue des champions puisqu’elle est désormais consciente qu’il n’y a plus de petite équipe. Tel est le cas en championnat où il s’en est fallu de peu pour que la hargne des Odienneka du Denguélé et la fougue des portuaires du Séwé aient raison, dans la course au titre national.
La hargne des Odienneka du Denguélé
On ne les attendait pas dans le trio gagnant du championnat ivoirien. Le Denguélé d’Odienné a pourtant déjoué les pronostics pour s’adjuger la troisième place. Il faut donc compter avec la hargne des protégés du président Koné Abdoulaye. Lesquels entendent jouer les trouble-fête dans cette édition 2007 de la coupe Caf. Pour ce faire, le président du conseil général d’Odienné effectue depuis plusieurs semaines des tournées de mobilisation des populations du grand nord autour de leur représentant. Objectif : constituer un 12è homme solide derrière la formation, chère aux Odienneka. Pour le reste, les hommes du coach Saraka Norbert devront puiser dans leur ressource propre. C’est ici que la hargne de Denguélé devra être mise en exergue. On l’a vu ces dernières années, cette formation, retirée loin de ses bases, du fait de la situation de guerre, obtient un rang honorable lors de la saison 2004-2005. Avant de s’octroyer la 3è place, la saison dernière. D’ailleurs, l’adage ne dit-il pas qu’il n’y a jamais deux sans trois ? Le Denguélé d’Odienné peut surprendre. Surtout que l’adversaire lors du premier tour éliminatoire est un certain Hawks de Gambie.
Les adversaires du Denguélé
Les protégés du président Koné Abdoulaye peuvent créer la surprise dans cette compétition de la Caf. Cela passe par une victoire avec la manière lors du premier tour. Devant le Hawks de Gambie, les poulains de Saraka Norbert devraient tirer leur épingle du jeu. Puisqu’au match aller, ils se déplacent en terre gambienne. Avant de jouer la rencontre retour ici, à Abidjan. Passée cette étape, la troisième meilleure équipe de Côte d’Ivoire devra monter à la vitesse supérieure. Ils seront à l’épreuve du Dolphin du Nigeria. Une formation qui a fait les beaux jours du football nigérian lors des précédentes décennies. Mais là encore, le challenge est tout à l’honneur des nôtres. Puisqu’une éventuelle victoire leur ouvrira les portes des huitièmes de finale. A ce stade, ce sera soit avec le Anchors du Liberia, soit le Gorée du Sénégal soit encore, le Husa du Maroc que les Odienneka vont croiser. A un pas d’eux, un autre club ivoirien, Issia Wazi défendra les couleurs ivoiriennes dans cette même compétition de la Caf.
Issia Wazi : des ambitions au goût du jour
Le vainqueur de la coupe nationale de Côte d’Ivoire, Issia Wazi, met ses ambitions au goût du jour. Ginette Ross a recruté un nouvel entraîneur : Boudo Mory. Cet entraîneur de qualité entend permettre aux Indomptables de faire un parcours honorable en C2. Du Racing club de Koumassi, Boudo Mory avait fait un passage remarqué au Séwé sport de San-Pedro. Son expérience et son sens du jeu assureront, à n’en point douter, une certaine homogénéité au jeu d’Issia. Dont les cadres et le conseil général se sont déjà signalés pour gérer les questions financières. Quant aux adversaires des Indomptables, ils sont simplement à la mesure des ambitions des Ivoiriens.
Les adversaires des Indomptables
Telestars de Gambie ou Bukavu Dawa de la République démocratique du Congo. Tels sont les adversaires d’Issia Wazi au premier tour des phases éliminatoires de la Caf. Après ce cap, les Ivoiriens croiseront le fer lors des huitièmes de finale, soit avec le club sportif sfaxien de Tunisie, soit avec le Satellite de Guinée, soit encore avec le SC Bissau de Guinée Bissau. Autant dire que ce ne sera pas de tout repos pour les poulains de Boudo Mory. Dont les chances d’un parcours honorable dans cette compétition de la C2 demeurent néanmoins.
Recrutement : le Séwé Sport n’a pas fait dans la dentelle
Qualifié depuis la fin de la saison 2005-2006, pour la ligue africaine des champions 2007, le Séwé Sports de San-Pedro s’est immédiatement mis au travail. Les dirigeants du club balnéaire n’ont ménagé aucun effort pour renforcer leur équipe pendant l’inter-saison. Le président de l’équipe vice- championne de Côte d’Ivoire a fait du recrutement, son cheval de bataille. Eugène Diomandé est lui-même allé chercher l’oiseau rare, dans la sous-région. Il a réussi à recruter 5 joueurs libériens et non des moindres. Du gardien de but, Melvin King, aux deux attaquants Jimmy Jerry et Christ Dukuly en passant par le défenseur Omega Alamadine et le milieu Wreh Ambroise, tous sont des internationaux rôdés à la haute compétition. Sur le plan local, le ‘’Magicien’’ du football ivoirien a pêché dans les clubs adverses. Le jeune gardien, Guy Serges N’gbocho transfuge du stade d’Abidjan, Atcho Hermann (Africa), Yéo Liofra (Denguélé) et bien d’autres joueurs talentueux ont rejoint le Séwé qui a démarré sa préparation dans la cité portuaire avant de la poursuivre à Abidjan. Outre les recrutements judicieux opérés par les dirigeants Séwéké’’, l’ossature de l’équipe de la saison dernière a été maintenue. Même le coach Koné Lanciné ‘’Pereira a été reconduit pour accompagner le Séwé dans sa deuxième aventure continentale. En somme, le président Eugène Diomandé a renforcé son équipe, afin de faire une bonne campagne lors des joutes continentales. Où le deuxième représentant ivoirien débute le tour préliminaire de la ligue des champions, face à Mighty Barolle du Liberia. Un client sérieux, inconnu des clubs ivoiriens. Toutefois le Séwé garde ses chances de qualification, au second tour, intactes, en dépit de son match retour prévu à l’extérieur. Tout comme les autres représentants de la Côte d’Ivoire, l’As Denguelé qui prendra également part au 1er tour et Issia Wazi et l’Asec qui n’entreront en lice, qu’en mars prochain, à l’étape des 16è de finale.
Programme
Ligue des champions
Séwé/ Mighty Barolle (Liberia) Océan Boys ou Kallon./ Asec
Coupe Caf
Hawk (Gambie) / As Denguélé
Telestars ou Bukavu/ Issia Wazi
Coupe Houphouet Boigny
Asec / Séwé
Issia / Denguélé
Le Front

A lire aussi ...

TOP