can-2023-ads.jpg

Flash Info

  • 21/02/2024Football-CAF LdC-5è journée : 10.000 billets mis en vente pour le duel ASEC Mimosas-SC Simba du vendredi 23 févier 2024
  • 21/02/2024Arts Martiaux : AML : Initialement prévues le 2 mars 2024, les demi-finales auront lieu le 13 avril prochain au CSCTICAO
  • 21/02/2024 Handball : IHF Trophy zone 3 : Les U20 ivoiriens accrochent le Ghana (44-44) d'entrée
  • 21/02/2024 Football-Transferts : Aboubakar Keita s'est engagé avec Ujpest FC en D1 de la Hongrie en provenance du AIK Solna
  • 21/02/2024 Football-CAN 2023 : Jean-Louis Gasset : « J’ai un goût d’inachevé mais ce n’est pas un échec »
  • 21/02/2024Football-CAN 2023 : Grâce au succès de la Côte d'Ivoire, Emerse Faé va rapporter 32 millions de FCFA au FC Clermont (L'Equipe)

Football- Transfert-Ouzbékistan : Eto’o bel et bien à Kuruvchi

Football
Transferts

Football- Transfert-Ouzbékistan : Eto’o bel et bien à Kuruvchi

17 July 2008 0
Eto’o bel et bien à Kuruvchi

Blague ou folie, Eto’o est tout près de réaliser le transfert le plus inattendu de ce mercato estival. Annoncé en Ouzbékistan, l’attaquant y a bel et bien fait son pied à terre ce jeudi matin pour discuter de son plus que probable transfert.
Mercredi, plusieurs sites et tabloïds l’annonçait comme la blague de l’année. La blague, elle est toute prête d’être sérieuse pour les incrédules. Car Samuel Eto’o a bien atterri jeudi 17 juillet 2008 à 6H30 (heure locale) à Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan, où il évoluera les six mois à venir sous les couleurs du PFC Kuruvchi pour un contrat de 40 millions d’euros (26 milliards 200 millions CFA). Un contrat juteux qui mérite une folie.
Chemise blanche et paire de chaussures rouge. Le style vestimentaire plutôt aux couleurs du club en dit long sur les intentions du buteur camerounais accompagné par Joan Patsy, Jose Maria Mesalles et Nicoloz Mikadze, trois représentants du Barça, venus superviser les tractations. A l’aéroport international de Tachkent, une marrée de supporters convaincus de l’appartenance maintenant de Samuel Eto’o à leur club, arboraient le slogan «Eto’o, the best of the best», comprenez «Eto’o le meilleur des meilleurs». Plus qu’un club c’est toute l’Ouzbékistan qui vit au rythme d’Eto’o.
Pas de déclarations jusque là de l’attaquant Blaugrana mais le sourire de l’enfant de Nkon démontre bien qu’il s’est déjà intégrer dans un club qui a fini deuxième du championnat Ouzbèke de la saison écoulée et qui se positionne pour la Ligue des Champions d’Asie cette saison. Après le bain de foule, Eto’o en compagnie des représentants du FC Barcelone rencontrera les responsables de L’Union  Fédération Ouzbèke de Football (UFF) avant de se sacrifier à la traditionnelle conférence de presse à l’hôtel Intercontinental de Tachkent. Une conférence au cours de laquelle devrait s’officialiser le transfert le plus exotique de l’été.
Patrick GUITEY

TOP