Flash Info

  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
  • 23/05/2019Football-Mondial 2022: La FIFA renonce à son projet de passer de 32 à 48 équipes
  • 21/05/2019Football-Can 2019: Cérémonie de lancement de la mobilisation du CNSE ce Jeudi 23 Mai au Palais des sports de Treichville à partir de 14H
Football
MONDIAL

Le Sénégal porte plainte contre le Japon

2 July 2018 0

Dans un courrier adressé à la FIFA, les dirigeants de la Fédération Sénégalaise de Football, se sont plaints de l'attitude des Japonais, mais aussi de  l'arbitrage de son dernier match contre la Colombie (0-1). Quatre jours après leur élimination au premier tour dans le Groupe H de la Coupe du Monde 2018, les Lions de la Teranga s’en prennent officiellement au Japon puis aux arbitres.

La Fédération sénégalaise reproche au Japon de ne pas avoir joué franchement les dernières minutes de la rencontre avec la Pologne. À égalité parfaite avec le Japon, c'est la règle du fair-play qui a départagé les deux formations. Et devant ce coup du destin  c'est la sélection asiatique qui en en eu la chance avec moins de cartons jaunes récoltés.

La fédération sénégalaise affirme que les Samouraïs Blue auraient enfreint les règles de morale en choisissant de conserver le ballon sans prendre de risque après avoir encaissé ce but. Elle espère que la Fifa mènera des enquêtes sur «ce refus de jeu contraire aux principes gouvernant le football», tout en déplorant «le manque de fair-play du Japon» non sanctionné.

Cette lettre adressée à la  Fifa est une surprise, et fait du Sénégal un mauvais perdant selon certains. Pourtant, après la défaite (1-0) contre la Colombie,  Aliou Cissé, sélectionneur des Lions de la Teranga, avait fait preuve de fair-play. « C’est la loi du foot. De nouvelles règles ont été établies, il faut s’y plier. On a pris plus de cartons que le Japon. Aujourd’hui le Sénégal ne se qualifie pas parce qu’il ne le méritait pas. On le savait depuis le départ. Nous avons une façon engagée de jouer et donc plus de chances de prendre des cartons. Pas à moi de dire si c’est cruel ou pas »¸avait déclaré l’ex-international sénégalais.

Une sortie froide qui tranche avec la dernière de la FSF dirigée par Augustin Senghor. Mais pour l’heure les huitièmes de finale de la 21è Coupe du Monde se poursuivent. Les jours à venir situeront sur la réponse  de la FIFA face à cette requête qui fait suite au sentiment d’injustice exprimé par la majorité de l’opinion sénégalaise après la sortie “prématurée“ des Lions de la Teranga du Mondial russe.

DJAMEL BAMBA

A lire aussi ...

TOP