Flash Info

  • Il y a 2 heures 1 minJeux de la Francophonie: Prorogation de la date de dépôt de candidatures pour l’organisation des IXes Jeux jusqu’au 14 juin
  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
  • 23/05/2019Football-Mondial 2022: La FIFA renonce à son projet de passer de 32 à 48 équipes
Football
MONDIAL

Le Père d’Obi Mikel kidnappé avant l’Argentine

3 July 2018 0

John Obi Mikel a annoncé que son père avait été kidnappé alors qui s’apprêtait à affronter l’Argentine en Coupe du Monde, en Russie.

Le dernier match du Nigeria dans le groupe D de la Coupe du Monde 2018, ne fut pas de tout repos pour John Obi Mikel. Informé du kidnapping de son père, le capitaine des Super Eagles du Nigeria fut énormément perturbé.

L’ex-milieu de terrain de Chelsea a appris la nouvelle dans le bus de l’équipe, 4 heures avant le coup d’envoi de la partie face à l’Albiceleste, alors qu'il se rendait au stade de Saint-Pétersbourg mardi dernier. En effet, un membre de sa famille l'a joint au téléphone pour l’informer de la situation avant de lui transmettre le numéro des ravisseurs. Ces derniers auraient exigé une rançon.

« Ils m'ont dit qu'ils tireraient sur mon père instantanément si je rapportais aux autorités la situation ou si je me confiais à quelqu'un. J'ai joué pendant que mon père était aux mains de bandits. Parce que je ne pouvais pas laisser tomber 180 millions de Nigérians. Je ne voulais pas non plus en discuter avec l'entraîneur [Gernot Rohr] parce que je ne voulais pas que mon problème soit une distraction pour lui ou pour le reste de l'équipe le jour d'un match aussi important. », a-t-il confié au Guardian

Après plus d'une semaine de capture, la police nigériane a obtenu la libération du père de John Obi Mikel qui a été torturé selon son fils. « Heureusement, mon père a été libéré en toute sécurité lundi après-midi. Je remercie les autorités policières pour leurs efforts et le soutien que j'ai reçu de mes amis et des membres de ma famille. Malheureusement, mon père est maintenant à l'hôpital et reçoit un traitement d'urgence à la suite des tortures qu'il a subies pendant sa capture », a déclaré l’international nigérian.

Selon la presse nigériane, c’est la deuxième fois que le père de John Obi subit une telle situation. En effet, en août 2011, il avait été victime d’un premier kidnapping. Cette fois, Obi Mikel Père a été enlevé dans le sud-est du Nigeria alors qu'il se rendait à un enterrement le long de l'autoroute.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP