Flash Info

  • 18/07/2018Football-Coupe de la Confédération : Asec 0-1 Raja CA
  • 18/07/2018Football-Coupe de la Confédération: Enyimba 1-0 WAC
  • 18/07/2018Football-Caf LdC-Préliminaires : Sewe San Pedro 0-0 Ports Authority (le Séwé est éliminé)
  • 18/07/2018Rugby-Championnat national-1ère journée : ARC 46-00 Adzopé -- RC Bouaké 03-18 ORCK -- Truc 23-00 RC Yopougon -- TBO 25-00 SOA -- AUC 25-00 RC Divo
  • 18/07/2018Football-Ligue 1-10è journée : FC San Pedro 2-1 JCAT
  • 18/07/2018Omnisports : Achi Degbo élu président de la Fédération ivoirienne de canoë - kayak
Football
MONDIAL

La Russie démarre en fanfare

14 June 2018 0

D’une affiche mitigée d’entrée pour une Coupe du Monde, l’opposition Russie-Arabie Saoudite fut finalement d’un grand niveau offensif. Et c’est le pays hôte de la 21è édition de la compétition qui en a profité.

Jamais depuis 1934, un match d’ouverture n’avait connu tel écart entre les protagonistes. Si la Russie n’a pas réussi le 7-1 de l’Italie face aux Etas Unis d’Amérique, elle a bien balayé l’adversité de l’Arabie Saoudite face aux 80.000 spectateurs du stade de Luzhniki. 5-0, un score qui s’est très vite dessiné en faveur des hommes Cherchesov Stanislav. Dès la 12è, Lury Gazinsky devient le premier buteur de la Coupe du Monde 2018 (1-0). Détentrice du cuir, l’Arabie Saoudite, d’un niveau pas terrible, n’en fait pas grand usage. Tout le contraire pour la Russie. La sortie prématurée (24è) d’Alan Dzagoev pour Denis Cheryshev crée le déclic. L’avalanche de buts. Et c’est le nouvel entrant qui accentue la cadence offensive. A la conclusion d’un contre, le milieu de Villarreal double la mise avant la pause (2-0, 43è).

Au retour des vestiaires, Cherchesov Stanislav, le sélectionneur du pays hôte de la compétition, fait parler encore une fois son coaching. Après 25 minutes d’ennui, le guide des russes jette Artem Dzyuba dans le bain à la place de Smolov Fedor. Un flair qui paye seulement une minute après. Pour son deuxième ballon touché, l’attaquant d’Arsenal de Toula en Premier League russe, s’élève pour chagriner encore une fois Abdullah Almuaiouf, le portier de l’Arabie Saoudite (3-0, 71è). Ensuite, se fut le chef d’œuvre de Cheryshev. Un control, une frappe de l’extérieur du pied gauche pour un but magnifique. Le doublé pour le milieu russe qui sale un peu plus la note saoudienne (4-0, 90è+1). Mais le calice, il était écrit que les Faucons Verts le boiraient jusqu’à la lie. Et le coup de grâce intervient sur une merveille de coup franc signé Golovin (5-0, 90è+4).

Une large victoire qui permet à la Russie de prendre la tête du groupe A, et de mettre la pression sur l’Uruguay et l’Egypte qui s’affrontent sur le coup de 12h00, le vendredi 15 juin.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP