Flash Info

  • 14/09/2019Football-El.CHAN 2019-Amical : Côte d’Ivoire 0-3 Senegal
  • 13/09/2019Karaté: La Fédération ivoirienne en Assemblée Générale Elective le samedi 14 septembre
  • 13/09/2019Football-Transfert: Serey Dié signe au FC Aaurau en D2 Suisse jusq'au 31 décembre 2019
  • 11/09/2019Football-CAN 2019 U23: Egypte, Côte d'Ivoire, Ghana, Nigeria, Mali, Afrique du Sud et Zambie qualifiés
  • 11/09/2019Omnisports: Les Fédérations sportives dénoncent la détérioration des relations avec le Ministère des Sports
  • 11/09/2019Basket-CdM 2019-Quart de finale: USA 79-89 France

L’Allemagne surprise, l’Afrique aussi

Football
MONDIAL

L’Allemagne surprise, l’Afrique aussi

29 June 2018 0

Le premier tour de la Coupe du Monde 2018. C’est fini. 16 nations ont gagné le droit de demeurer en Russie. Quand les 16 autres ont vu le visa de séjour s’écourter. Epiloguer sur l’ensemble des actions de la phase de ce mondial ostentatoire ? Non ! Revenir sur les faits hautement marquants ? Oui. Et lorsqu’on prend la situation par ce bout, l’on n’est pas loin de l’Allemagne et des représentants africains, tous out.

Apprendre. Un verbe conjugué presqu’à tous les temps. Mais depuis 1934, année de la première représentation africaine, l’Afrique ne semble pas avoir appris de ses 84 ans de Coupe du Monde. La preuve par le bilan comptable de ses ambassadeurs au 21è banquet du football international. L’Egypte, le Maroc, le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal (16 buts pour, 26 buts contre et 27 cartons jaune après) sont passés à la trappe. La Russie n’a pas souri à l’Afrique. Le premier tour aussi. Les raisons ! Les mêmes. Manque de concentration, d’efficacité et de métier. Des handicaps identiques aux analyses des précédentes participations du continent. Même si, cette fois, l’on pourrait pointer du doigt la VAR. L’utilisation de l’arbitrage fut plus dommageable pour les pays africains qu’avantageuse. Mais attention à ne pas reposer ses malheurs que sur cet aspect du mondial qui ne pourrait, à lui seul, supplanter le niveau global des représentants du continent.  Les débats, c’est à la maison, devant la télévision, qu’ils se feront désormais. Encore une fois.

Dans l’avion des prématurés “rapatriés“ de Russie 2018, les représentants africains pourront échanger avec l’actuel champion du monde. Un triste honneur ! Parce que l’Allemagne a également pris son billet retour. Un coup de tonnerre. Le séisme avait prévenu à travers la secousse de la défaite face au Mexique. En deçà des attentes, la Mannschaft a tiré sur la corde face à la Suède pour s’agripper avant de sombrer devant la Corée. Eliminés, les Sud Coréens ont entraîné avec eux l’un des favoris du tournoi. Une malédiction du champion ? Certainement ! Car la France, l’Italie, l’Espagne ont connu le même sort après avoir croqué l’or du trophée taillé par l’italien italien Silvio Gazzaniga. Un “malheur“ que les 16 prolongeant leur séjour chez Poutine espèrent caresser. Mais faudra passer par le feu des 8ès pour y arriver. Et dans la cage des favoris se bousculent, la Belgique, la Croatie et le Brésil…Place à la première manche couperet avec un succulent France-Argentine en entrée.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP