banniere-sport-vac2024__1010.jpg

Flash Info

  • Il y a 15 min 18 sec Football : CAF LDC Feminin-Zone ouest-B : Les stades de Bouaké et de Yamoussoukro retenus pour accueillir la compétition
  • Il y a 24 min 19 sec Rugby RAC 2024 : Premier match de classement : La Côte d'Ivoire perd face au Sénégal 25-8
  • Il y a 27 min 32 secFootball-Ligue 1 : Pierre Mariotti n'est plus entraîneur de l'Africa Sports
  • 23/07/2024 Football-International : Les Girondins de Bordeaux officiellement rétrogradés en troisième division
  • 23/07/2024Handball-Licence D IHF : Sur 26 stagiaires, 20 ont décroché leur premier diplôme d'entraîneurs
  • 23/07/2024 Rugby-RAC 2024 : Le XV Ivoire s'est inclinée en quarts de finale face à l'Algérie 12-32

Football/ 9e journée Ligue 1 France: Baky s'envole et Nice décolle

Football
Ligue 1

Football/ 9e journée Ligue 1 France: Baky s'envole et Nice décolle

23 September 2007 0
Football/ 9e journée Ligue 1 France: Baky s'envole et Nice décolle

Nice, très réaliste, a terrassé (3-0), samedi soir, des Stéphanois toujours aussi peu efficaces en déplacement, grâce à un étonnant doublé de la tête de l'international ivoirien Baky Koné, le plus petit joueur sur le terrain, et une réalisation de l'ancien Vert Hellebuyck.
Comme Nice invaincu au Ray depuis le 24 janvier, l'ASSE s'épanouit surtout chez elle, tardant à rentabiliser ses sorties. Un seul point pris et un seul but marqué loin du Chaudron, c'était lors de la soirée inaugurale à Monaco, c'est peu!
Ceci explique sans doute la fébrilité défensive des Verts devant Koné, le petit (1,64 m) attaquant de l'OGCN qui, juste devant Tavlaridis, a donné de la tête un effet surprenant au centre tendu de Balmont (1-0, 7e) pour laisser sans réaction Janot.
Puis le meilleur buteur niçois, dans une position plus axiale qu'à l'accoutumée, a remis le couvert sur un "caviar" de Laslandes et une remise cadeau de Tavlaridis en plaçant une tête plongeante dans le petit filet opposé (2-0, 19e), portant son total à quatre buts depuis le début de la saison.
Rarement, Nice avait été aussi réaliste. Bien dans le tempo, les Aiglons ont attendu longtemps la réaction adverse. Létizi, finalement au poste après une petite lésion aux adducteurs, est intervenu sur une frappe d'Ilan (33e) pour la première fois de la soirée.
Les sorties de Rool (45e) et de Koné (49e) sur des problèmes musculaires (à la cuisse droite pour Koné) ont contraint l'entraîneur Frédéric Antonetti à remanier un collectif qui avait la partie bien en main et qui l'a conservée malgré les velléités d'une équipe stéphanoise plus en vue en seconde période, à l'image de Dabo qui n'a pas cessé de remonter le terrain sur son côté.
Mais force est restée à un club niçois intraitable qui a pris le large sur une frappe, poteau droit rentrant, de l'ancien stéphanois Hellebuyck (3-0, 83e). L'addition aurait pu être encore plus lourde en toute fin de rencontre si Janot n'avait pas sorti par deux fois un penalty de Job, l'arbitre l'ayant fait retirer.
Les Niçois en profitent pour faire un bond et s'emparer de la 7e place, à deux petits points du podium. Saint-Etienne est 12e.

A lire aussi ...

TOP