Flash Info

  • 21/10/2019Cyclisme: Deux cyclistes ivoiriens victimes d'un accident de la circulation sur la voie express du nord (FIC)
  • 20/10/2019Football-CHAN 2020: La Côte d'Ivoire éliminée par le Niger
  • 20/10/2019Football-El.CHAN 2020: Côte d’Ivoire 1-0 Niger
  • 20/10/2019Auto-Deuil: Le pilote ivoirien Soumahoro Moriféré décédé ce matin à la suite d'un malaise
  • 18/10/2019Football-El.CHAN 2020: L'entrée au stade pour le duel Côte d'Ivoire-Niger est gratuite
  • 18/10/2019Football-EL.CHAN 2020 : Côte d'Ivoire-Niger prévu le dimanche 20 octobre au stade Félix Houphouët-Boigny

Fonsinho (ex-attaquant de l'Asec) : " Je reste ouvert avec l'Africa Sports ou d'autres ''

Football
Ligue 1

Fonsinho (ex-attaquant de l'Asec) : " Je reste ouvert avec l'Africa Sports ou d'autres ''

15 September 2019 0

La rumeur avait enflée sur le vrai-faux départ de Yao Kouamé Alphonse ''Fonsinho'' chez les Vert et Rouge. L'ancien joueur de l'Asec explique tout et laisse la porte ouverte à toutes les autres propositions. 

Qu'est ce qui explique votre revirement alors que vous étiez annoncé à l'Africa Sports ? 

Il y a eu effectivement beaucoup de rumeurs sur ma possible destination. Surtout avec l'équipe de l'Africa Sports. Je peux seulement vous rassurer que les discussions ne sont pas allées plus loin qu'une promesse. Celui qui s'occupait du dossier à Africa Sports avait seulement montré ses intentions. J'avoue que cela ne m'avait pas convaincu pour le fait que le club même était sous les feux de l'actualité avec tous ses problèmes entre dirigeants. J'avais donc simplement écouté sans donner de réponse... 

Pourquoi cette information a fuité alors que rien n'était réglé pour votre arrivée à l'Africa Sports ? 

C'est vrai que je peux toujours accepter les offres. C'est pourquoi je reste totalement ouvert aux propositions. Je reste ouvert donc avec l'Africa Sports. Je m'inscris aussi dans des projets. C'est ce qui est important. Je reste convaincu que l'Africa Sports est un grand club et qu'il peut toujours rebondir.

Quelles étaient les propositions de l'Africa Sports ?

C'était seulement un discours d'espoir et de projets. Leur envoyé spécial m'avait seulement donné sa parole et l'intérêt pour l'équipe de vouloir m'engager... C'est vrai qu'il a été sincère dans son discours. Mais après, c'est une question de cœur et de raison. 

Cette rumeur de l'Africa Sports n'étais pas fini qu'on vous a aussi annoncé aussi dans la formation de Williamsville athletic club (Wac). Là aussi, c'était une rumeur !? 

Effectivement. Il n'en ai rien. En fait, déjà avec l'Asec, j'avais contracté une blessure lors de la saison dernière. J'ai donc retrouvé la santé. Et il fallait que je continue sur le programme d'entraînement que j'avais entamé à l'Asec. Vu que je ne suis plus dans ce club. Il m'a fallu avoir une autre équipe où je devais faire des séances physiques et d'entraînement. Je suis donc allé vers le Wac pour une remise en forme. C'est seulement cela. Je n'ai pas signé de licence... 

Cela signifie-t-il que vous n'êtes pas prêt à vous engager avec l'équipe du Wac ? 

Je reste ouvert à toute proposition. Même s'il arrivait que je signe avec eux. Nous ferons en sorte que la clause libératoire me permet de faciliter mon départ dans le futur. La porte n'est donc pas fermée. Je suis ouvert aux propositions. Même si je signe avec eux, il n'y aura pas de problème. Je veux me donner du temps pour une meilleure reprise en forme totale. 

Revenons à l'Asec. En plus de la blessure, il se racontait que vous ne vous n'étiez pas en odeur de sainteté avec l'ancien coach Amani Yao. Est-ce réel ? 

Je n'ai jamais eu de problème avec lui. Ni avec un dirigeant de l'Asec. J'ai été blessé et je devais d'abord recouvrer toute la santé. Je comprends que beaucoup de personnes voulaient me voir reprendre très vite le service. Je ressentais encore des douleurs et je ne pouvais pas dans le même temps reprendre aussi simplement les entraînements. Une blessure quand elle n'est pas bien soignée, elle peut vous mettre la carrière en danger. Il fallait que je me ménage en fonction. Je ne vais pas mentir sur ma propre blessure ou encore on ne dira pas que je ne travaille pas. C'est parce que je ressentais encore des douleurs qu'il a fallu que je me ménage. 
La saison précédente, j'étais tout le temps à l'entraînement. Je travaillais dur. Si cette fois-ci, ce n'était pas le cas. Cela veut dire que ma santé ne me permettait pas de le faire. Une blessure pour un athlète de haut niveau demande qu'on s'en occupe sérieusement. 

Quelles ont été les réactions des dirigeants de l'Asec ? 

Il n'y a jamais eu de soucis avec le président. Aussi, avec Baky Koné qui s'occupe de l'équipe. Avec lui, j'avais échangé sur tous ces points. Et j'étais suivi dans ce sens. 

Il y a pourtant eu l'arrivée d'un nouvel entraîneur à l'Asec, Julien Chevalier. N'a-t-il pas montré un intérêt pour vous ? 

Nous avons effectivement eu à parler. Nous avons échangé quand il est arrivé. Il me voyait faire ma rééducation à Sol Béni. Nous avons bien parlé. Mais après, j'avais aussi décidé de prendre une décision personnelle...

Pour votre avenir immédiat. Faut-il s'attendre à une signature dans l'équipe du Wac ou dans un club en Afrique ? En Europe ? 

Tout est possible. Et je reste ouvert à toutes les propositions. Il ne faut oublier que c'est la formation du Wac que j'ai commencé. Il y a la confiance avec le coach, le président de l'équipe. Aussi, les joueurs et les supporters ont confiance en moi. J'ai cette offre. J'en aussi d'autres ailleurs. J'attends toutes les propositions. Mais, tout dépendra... 

Dans le même temps, ton grand frère Gervinho a débuté en trombe sa saison avec Parme en Italie. Que penses-tu de cette réussite ? 

Ce n'est pas que de la réussite. Il est un footballeur talentueux. Ce n'est pas parce que c'est mon grand frère. Mais, je peux dire que dans tous les clubs où il est passé, il a démontré que c'est un grand footballeur. L'année dernière, il a porté sur ses épaules son équipe. Cette année encore, il continue. Et je sais qu'il va faire fort encore. Je suis très content pour lui. Il est entrain de faire une belle saison. Je souhaite qu'il continue. 

Recueillis par ADAM KHALIL

A lire aussi ...

TOP