Flash Info

  • 24/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Cameroun 82-74 Côte d'Ivoire
  • 23/02/2020Football-Lonaci Ligue 1-18è journée : AFAD 0-0 ASI - Bouaké FC 0-1 USC Bassam - FC San Pedro 2-0 Africa Sports - SC Gagnoa 3-1 RCA - WAC 2-7 AS Tanda
  • 22/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Guinée Equatoriale 64-78 Côte d'Ivoire
  • 21/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire 58-50 Guinée
  • 20/02/2020Football-FIF : Sidy Diallo, président sortant, a décidé de ne pas briguer un 3è mandat (officiel)
  • 20/02/2020Basket-El.Afrobasket 2021-Groupe C : Côte d'Ivoire-Guinée vendredi à partir de 13h Gmt au Palais des Sports de Yaoundé

2è Journée : Nouveau report pour cause d'Africa Sports

Football
Ligue 1

2è Journée : Nouveau report pour cause d'Africa Sports

23 August 2019 0

La Ligue Professionnelle réaménage, à nouveau, son calendrier. Prévu pour le dimanche 25 août, la rencontre de la 2è journée de Ligue 1, entre l’Africa Sports et le WAC a été reporté.

Le duel entre les Aiglons et les Guêpes se tiendra finalement le 4 septembre, selon la dernière adresse de la Ligue Professionnelle aux acteurs du football local.  Ce n’est pas la première fois cette saison qu’un match de l’Africa est renvoyé à une date ultérieure.

L’opposition Africa-ASI d’Abengourou comptant pour la 1ère journée de Ligue 1 avait été décalée. Programmée pour le 18, elle se jouera finalement le 28 août 2019 à 15h30, au stade Félix Houphouët-Boigny.

A cette époque, la Ligue professionnelle avait évoqué l’indisponibilité du stade Houphouët-Boigny. Même si pour l’opinion, le règlement de la crise au sein de l’Africa, pas encore acté, était raison essentielle.

Cette fois, le comité d’organisation du championnat national n’a pas encore donné d’explication pour cet autre report. Par contre, tout porte à croire que le mouvement récent au sein du club Aiglon, est plus à même d’être l’origine réelle de cet autre report.

Réconciliés après une crise qui les opposait au sommet de l’Africa, Alexis Vagba et Antoine Bahi avaient préparé, chacun son équipe, pour participer au championnat. Et ce, avec un entraîneur.

Avec la paix retrouvée, les deux états major auront à fondre les équipes pour n’en faire qu’une. Un processus pas de tout repos pour lequel la Ligue Professionnelle a cru judicieux de donner du temps aux Oyés, en vue d’accorder leurs violons.

Ce qui met le football local dans une situation inédite avec une équipe qui démarrera sa campagne avec deux matches en retard. Toute la particularité de l’Africa, un club hautement à part.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP