Flash Info

  • Il y a 1 heure 15 minFootball-Election FIF 2020 : L'Association des Médecins de Football de Côte d'Ivoire n'a fait aucun choix de candidat
  • Il y a 1 heure 16 minBasket: La Fédération Ivoirienne annonce l'arrivée d'un premier sponsor pour le basket local
  • Il y a 3 heures 34 minFootball-Lonaci Ligue 1: Fonsinho déclare n'avoir jamais signé de contrat avec l'Africa Sports
  • Il y a 3 heures 36 minFootball-Uefa Ligue des Champions 2020: Le PSG affrontera l'Atalanta Bergame en quart
  • Il y a 3 heures 37 minFootball-Côte d'Ivoire: L'Association des entraîneurs et encadreurs de football prévoit une assemblée générale élective en octobre 2020
  • Il y a 4 heures 56 minFootball-Mercato : Salomon Kalou signe en faveur du club de Botafogo au Brésil

14è journée : Le Racing reste la bête noire de l’ASEC

Football
Ligue 1

14è journée : Le Racing reste la bête noire de l’ASEC

26 January 2020 0

S’il y a une équipe qui n’a jamais réussi à l’ASEC, elle s’appelle le Racing Club d’Abidjan. La 14è journée de Ligue 1, trouvée pour recadrer les débats, n’a pas souri aux jaune et noir, cueillis par de séduisants Lions de Yopougon, ce dimanche au Parc des Sports de Treichville.

Pour son premier duel après la trêve, l’ASEC a décidé de ne pas étrenner ses recrues pourtant dans le groupe de Julien Chevalier. Malgré l’enjeu de la première place occupée par le RCA. Avec un milieu plus solide que créatif, les Mimosas étouffent d’entrée leur adversaire qui craque dès la 11è. La percussion de Karamoko Doukouré transperce la défense du Racing, avant de se transformer en un retrait parfait, pour Diakité Ousmane, auteur du premier but de la partie (0-1). Des débuts de rêve du 11 de Julien Chevalier, qui finissent en eau de boudin après les 45 premières minutes. Car si l’ASEC tient son résultat à la pause, c’est le Racing qui prend les commandes de la partie par le jeu. A l’image des tentatives cadrées de Thomas Trazié (28è) et d’Abdel Latif Bamba (45è). Répondant toutes, à la frappe de Salif Bagaté qui touchât la barre de Charles Folly à la 17è.

La fin de la première période conditionne toute la seconde, avec des Lions de Yopougon à l’affût dans un antre-jeu abandonné par les jaune et noir et conquis par le trio Edmond Gnoléba-Thomas Trazié-Jean N’Guessan. Le dernier nommé révolté par les assauts infructueux de ses coéquipiers, se charge du coup franc de la 67è.  Sa frappe tendue avec effet, oblige Bamba Aboubacar à la faute de main. Une égalisation méritée (1-1). Invaincus devant l’ASEC depuis leur accession en Ligue 1, les gamins de Bassiriki Diabaté refusent un deuxième nul consécutif face à l’ogre. Thomas Trazié en premier. Au niveau de ses coéquipiers, le milieu ivoirien enrhume Yann Zébré qui tombe dans le panneau en pleine surface. Le penalty logique, que voulait transformer Jean N’Guessan, est finalement réussi par Thomas, qui met le peuple jaune et noir à genoux (2-1, 85è). L’entrée de Godwin Zaki, le neveu de John, et celles d’Eric Zézé et d’Adama Benie ne changeront rien au destin écrit de l’ASEC. Pas même les 4 minutes de temps additionnel. Une deuxième défaite d’affilée qui l’éloigne du podium et du statut de leader en jeu. Un fauteuil dans lequel le Racing pourra se vautrer une journée de plus, à trois points et trois buts de l’AFAD, son dauphin. Qui attend le FC San Pedro engagé dans son aventure africaine.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP