Flash Info

  • 31/03/2020Football-Senegal : Victime du Coronavirus, Pape Diouf est décédé le 31 mars 2020
  • 31/03/2020Football-Liga : Les joueurs du Barça abandonnent 70% de leur salaire
  • 31/03/2020Basket-NBA : Marcus Smart, l'arrière des Boston Celtics, guéri du coronavirus
  • 31/03/2020Football-Coronavirus : Jack Grealish, le capitaine d'Aston Villa, sanctionné pour être sorti de chez lui
  • 31/03/2020Football-Coronavirus :  550 employés non-sportifs de Tottenham vont voir leur salaire réduit de 20%
  • 31/03/2020Omnisports : Les Jeux méditerranéens (2021) à Oran dans le nord-ouest de l'Algérie reportés à 2022

Football-Afrique-Ligue 1 : L’ASEC en zone de turbulence

Football
Ligue 1
Afrique

Football-Afrique-Ligue 1 : L’ASEC en zone de turbulence

18 May 2015 0
L’ASEC en zone de turbulence

De son périple tunisien, l’ASEC est revenu bredouille. Les terres de Carthage semblaient pourtant propices à l’évolution des Mimosas qui y avaient enrhumé les Libyens d’Al Ittihad, en 8è de finale de la Coupe de la Confédération. Pour ce qui fut de tour de recadrage, les hommes d’Alain Gouaméné, malgré un Sangaré Badra des grands jours, n’ont pu rééditer l’exploit. Face à Sfax, les espoirs jaunes ont été peints de noir avec une défaite (2-0) qui contraint l’ASEC à forcer le destin au match retour. Le leader de Ligue 1 avait laissé courir des signes, au pays. Lors de la 18è journée du championnat ivoirien, les Mimosas qui avaient l’occasion de s’envoler à la tête de la Ligue 1, furent défaits par le modeste CO Korhogo. Si la parallèle n’est pas la chose la mieux partagée au football, la chute au Champroux était annonciateur.

 

Solide défensivement avec une maitrise collective appliquée, c’est en attaque que l’ASEC a du mal à refleurir. Si quelques enfants tels que Ba Loua ou Mensah Brefo s’amusent aisément comme leurs devanciers,  l’efficacité des perce-défenses, elle, laisse à désirer.  Dans son passé récent, difficile de trouver de quoi s’extasier, à propos d’un quelconque ballet offensif. Tout simplement parce que  l’ASEC n’a jamais pu s’imposer avec n écart de plus de deux buts, sans en encaisser. Ce sera pourtant l’équation à résoudre, au match retour, face à Sfax. Au stade Robert Champroux, les Mimosas devront marquer à trois reprises sans en concéder pour espérer se qualifier pour la manche de poule de la Coupe de la Confédération. Un objectif primordial qui devra être atteint alors que le club connait une autre zone de turbulence, après celui du début de saison.

 

 

Patrick GUITEY

 

A lire aussi ...

TOP