Flash Info

  • 22/09/2017Cyclisme: L'Union cycliste internationale (UCI) va utiliser l'arbitrage vidéo la saison prochaine
  • 22/09/2017Football-FIFA: Ronaldo, Messi et Neymar finalistes au titre de Joueur de l'année
  • 22/09/2017Football-El.CM 2018: Marc Wilmots devrait donner sa liste pour le Mali le jeudi 28 septembre prochain
  • 22/09/2017Viet Vo Dao: Le président de la Fédération mondiale promet un stage au Vietnam aux encadreurs ivoiriens
  • 22/09/2017Football-Ligue 1: Diabaté Inza quitte l'AS Tanda et signe 2 ans en faveur du FC San Pedro
  • 22/09/2017Afrobasket 2017 Dame: Les Eléphantes ont reçu une prime olympique de 450.000 Frs Cfa chacune
Football
International

La voiture de Sio vandalisée par des supporters

12 July 2017 0

L'attaquant ivoirien du Stade Rennais, Giovanni Sio, a été pris à partie alors qu'il allait acheter du pain. Son véhicule a été rayé.

Deux ans après son arrivée au Stade Rennais, Giovanni Sio est en train de vivre une fin d'aventure bretonne des plus complexes. Placé sur la liste des transferts, le meilleur buteur de Rennes la saison dernière (9 buts en Ligue 1) a choisi de rejoindre Montpellier, mais à défaut d'accord entre les deux clubs, il s'entraîne toujours avec le groupe des "transférables" du SRFC.

Auteur d'une sortie médiatique amère dimanche dans L'Équipe, l'attaquant international ivoirien avait vu René Ruello lui répondre avec fermeté dans Ouest-France, lundi. Hier à la Piverdière, un entretien entre les deux hommes a permis de renouer le dialogue de façon beaucoup plus cordiale.

Rayures des deux côtés

Au-delà des problématiques liées à sa situation contractuelle, Sio a vécu ce mercredi un épisode regrettable et condamnable. Alors qu'il venait de se garer sur le parking du centre commercial Cleunay, situé à proximité du Roazhon Park et de la Piverdière, l'attaquant a été pris à partie par des supporters, via quelques provocations verbales.

D'après un témoin de la scène, Sio n'aurait pas répondu sur le même registre et serait allé acheter une baguette de pain, avant de constater, à son retour, des dégradations sur son véhicule, rayé des deux côtés...

Relation tumultueuse avec le public

Si la relation entre Giovanni Sio et une frange des suppoters rennais a parfois été difficile, il faut rappeler qu'elle s'était nettement améliorée ces derniers mois et qu'il avait été copieusement applaudi lors de son remplacement à l'heure de jeu par Adama Diakhaby, à l'occasion du dernier match de la saison passé contre Monaco (2-3, le 20 mai 2017). Une reconnaissance d'un investissement sans faille (34 apparitions en Ligue 1 sous le maillot rennais, ces deux dernières saisons), même si son profil n'a jamais fait l'unanimité.

Vandalisme lamentable

Il sera toujours permis de questionner les qualités intrinsèques d'un joueur, mais il y aura toujours des limites à ne pas franchir et un cadre éthique à respecter pour tout supporter. Si tant est que l'on puisse parler de "supporters" dans ce cas précis... Les valeurs morales des véritables supporters rennais étant à l'exact opposé de ce type de vandalisme lamentable.

 

ouest-france.fr

A lire aussi ...

TOP