Flash Info

  • 17/10/2017Football-CAF Awards 2017 : Le Joueur africain de l’année connu le 4 janvier 2018 à Accra
  • 17/10/2017Football-CHAN 2018: Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger sont les villes qui abriteront la compétition au Maroc
  • 17/10/2017Football-Ligue 1: L'ASEC se sépare d'Hervé Oussalé, son attaquant burkinabé, pour indiscipline
  • 17/10/2017Taekwondo-Côte d'Ivoire: Le CNO suspend Bamba Cheick Daniel et forme un comité de transition
  • 16/10/2017Cyclisme: Le Slovaque Bellan Juraj remporte la 4è étape du Grand Prix Chantal Biya en 04h14'21''
  • 16/10/2017Football-El.CM 2018: Le Gambien Papa Gassama officiera la rencontre Côte d'Ivoire-Maroc
Football
International

La Fifa suspend le Mali

17 March 2017 0

La Fifa a suspendu, jeudi, le Mali de toutes compétitions internationales. L’ingérence du politique à Bamako dans la gestion du football local est la raison de cette décision de l’instance mondiale.

Suite à la dissolution du comité exécutif de la Fédération malienne proclamée par le ministre malien des Sports, l'instance a décidé de suspendre la Fémafoot avec effet immédiat. « Par conséquent, la Fémafoot perd tous ses droits de membre (...) Cela signifie aussi qu'aucune des équipes représentatives et aucun des clubs affiliés de la Fémafoot ne sont désormais plus en droit de prendre part aux compétitions internationales », a indiqué la FIFA dans un communiqué jeudi.  Une décision qui disqualifie notamment, jusqu’à nouvel ordre, les Aigles du Mali engagés dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, dans le groupe C où logent la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Gabon.

Aussi, « la Fémafoot et ses membres ne peuvent plus bénéficier des programmes de développement de la Fifa ou de la Caf, la suspension ne sera levée que lorsque les décisions ministérielles auront été annulées et que le comité exécutif de la Fémafoot aura été réinstallé ».

 Pour rappel, le ministre malien des Sports, Housseini Amion Guindo, avait nommé cette semaine un comité provisoire de 19 membres pour gérer les affaires du football en attendant l'élection d'un nouveau bureau fédéral.

Le ministère des Sports du Mali avait justifié «la dissolution du comité exécutif de la Femafoot dirigé par le général de police Boubacar Baba Diarra», en raison de «la persistance de la crise au sein du football».

 

 

Iris de Bankolé

A lire aussi ...

TOP