Flash Info

  • 24/01/2021Auto-Rallye : Sébastien Ogier s’impose pour la 8e fois sur le rallye de Monte-Carlo
  • 24/01/2021Football-Allemagne : Le Herta Berlin se sépare de son entraîneur et de son manager
  • 24/01/2021Football-International : Youssef En-Nesyri 2e Africain de l’histoire de la Liga à réaliser deux triplés au cours d’une même saison
  • 24/01/2021Football-International : Yaya Touré va débuter sa carrière d'entraîneur comme adjoint en Ukraine
  • 24/01/2021Basket-N1 Homme-4è journée : JCA 62-55 Warriors - Africa 45 vs 103 ABC - Descartes 44-88 IVESTP
  • 23/01/2021Basket-N1 Dame-4e journée : GSPM 35-55 NCA - ABC 123-19 Voltaire

Didier Drogba : « Adieu Diego, je t’aimais tant »

Football
International

Didier Drogba : « Adieu Diego, je t’aimais tant »

2 December 2020 0

Le mercredi dernier, alors que la Côte d'Ivoire pleurait le décès de Sidy Diallo un passionné du football qui avait servi cette discipline avec force et vigueur, un monstre du football mondial lâchait son ultime souffle. À 60 ans en effet, Diego Maradona le monde des vivants. Un voyage sans retour devant lequel s'incline Didier Drogba sans manquer de rendre hommage au “El Pibe de Oro".

« C’est dingue, car je ne t’ai parlé qu’une dizaine de secondes et j’ai, malgré tout, l’impression de te connaître si bien. Maintenant, il va falloir apprendre à aimer le foot sans toi. C’est comme continuer à aimer la vie après la disparition d’un être cher. Forcément que c’est possible, mais ça va prendre du temps. Adieu Diego, je t’aimais tant », a-t-il indiqué dans les colonnes de France Football avant de mettre en lumière les circonstances de leur rencontre. « En 2008, j’ai failli te croiser pour de bon, mais tu avais choisi la période de la CAN pour venir faire une visite chez les Blues ! Quand j’ai su que tu avais pu rencontrer tous mes coéquipiers pendant que j’étais au Ghana, j’étais fou ! Je crois avoir insulté la terre entière », explique Didier Drogba.

Puis vint le jour mémorable.  « Finalement, j’ai pu te croiser en 2018, à l’occasion de la Coupe du monde. Je n’ai pas peur de dire que c’était le plus beau jour de ma carrière de footballeur. Je me souviendrai toujours que tu m’as embrassé et que tu m’as dit : “Drogba, una bomba !“ Je ne sais pas si tu t’en es rendu compte, mais je ne touchais plus terre. Et j’ai mis du temps avant de redescendre. C’était un peu mon Ballon d’Or à moi…», a conclu l'emblématique capitaine et buteur des Éléphants de Côte d'Ivoire.

Lebéni KOFFI

A lire aussi ...

TOP