Flash Info

  • Il y a 7 heures 25 minFootball-Election FIF 2020: La commission électorale a voté et retenu le parrainage de l'AMAFCI attribué par Coulibaly Souleymane (Sam Etiassé)
  • Il y a 9 heures 28 minFootball-Élection FIF 2020 : Suite à des manquements de la Commission Électorale une AG Extraordinaire convoquée le 29 août (officiel)
  • Il y a 9 heures 32 minFootball-Élection FIF 2020 : Le comité d'urgence du comité exécutif de la FIF suspend le processus (officiel)
  • 10/08/2020Football-Mercato : Le contrat d'Arouna Koné avec Sivasspor en Turquie prolongé selon la presse locale
  • 10/08/2020Basket-Côte d'Ivoire : Le Comité Directeur de la Fédération se réunit mercredi pour envisager la reprise de la saison
  • 10/08/2020Athlétisme-Côte d'Ivoire : Anthony Koffi nommé ambassadeur Afrique de de l'Internationaler TrainerKurs Der Universat Leipzig

Belgique : Les 10 Ivoiriens qui font la Jupiler Pro League cette saison

Football
International

Belgique : Les 10 Ivoiriens qui font la Jupiler Pro League cette saison

4 September 2019 0

Cette saison, pas moins de dix joueurs ivoiriens évoluent du côté de la Jupiler Pro League, la première division belge de football. Des jeunes joueurs, des espoirs, des joueurs expérimentés, des vieux briscards… Il y a de tout du côté du plat pays, et ces derniers font les beaux jours des clubs belges. Tour d’horizon.

Les Ivoiriens s’implantent, de plus en plus, du côté de la Belgique. En effet, ces dernières années, la première division belge mise, de plus en plus, sur les joueurs africains à l’image des réussites sénégalaises, ivoiriennes, ou encore camerounaises. Aujourd’hui, on ne dénombre pas moins de 10 Éléphants en Jupiler Pro League, dont trois rien qu’à l’AS Eupen.

En effet Konan N’Dri (milieu offensif, 18 ans), Jean Thierry Lazare Amani (milieu central, 21 ans) et Silas Gnaka (arrière gauche, 20 ans) font les beaux jours du club noir-et-blanc. Tous les trois très jeunes, ces derniers profitent néanmoins d’un temps de jeu grandissant ces derniers mois et s’inscrivent, petit à petit, comme de vraies promesses à leur poste au sein du KAS Eupen. Lazare Amani, le plus âgé des trois, est toutefois déjà un titulaire indiscutable dans l’équipe belge puisqu’il est déjà apparu à 4 reprises cette saison, sur six matchs possibles. Le numéro 10 d’Eupen est capable d’évoluer comme milieu central ou milieu offensif sur le terrain. Gnaka, de son côté, est aussi installé dans le XI de départ de Benat San José (entraineur d’Eupen), puisqu’il compte déjà 5 apparitions en championnat pour une passe décisive.

Du côté de Saint-Trond, l’attaquant Yohan Boli (25 ans) commence plutôt bien la saison. Présent au club depuis 2015, ce dernier est apparu à 5 reprises depuis le début de saison (2 entrées en jeu, 3 titularisations) pour 2 buts. L’année dernière, il avait inscrit 12 buts en 29 matchs de championnat. Kouadio Yves Dabila (22 ans) quant à lui doit tenter de faire ses preuves avec le Cercle Bruges. Arrivé en prêt cet été en Belgique grâce aux bonnes relations entre le club belge et le LOSC (D1 Francaise), à qui il appartient toujours, le défenseur du haut de ses 1M83 et capitaine de l’équipe à deux reprises compte déjà 5 apparitions en championnat avec le Cercle et même 1 but, face à Malines au mois d’août.

Un autre défenseur ivoirien pourrait être, dans les prochaines semaines, une attraction en Jupiler League, à savoir Kossounou Odilon. Âgé de tout juste 19 ans, l’ex pensionnaire de l‘ASEC Mimosas a coûté pas moins de 3 millions d’euros au Club Bruges cet été. Il faisait déjà les beaux jours d’Hammarby (Suède). Odilon n’est pas encore apparu en match officiel avec les Belges, qui font partie des favoris au titre de champion de Belgique cette saison, mais ce dernier pourrait rapidement débarquer dans le XI titulaire au vu de son énorme potentiel.

Quatre autres Ivoiriens sont eux-aussi présents dans le championnat comme William Togui (attaquant, Malines), Simon Deli (défenseur, Club Bruges), Jean Marco Toualy Dié (attaquant, Courtrai), et enfin Ciryack Olivier Dhauholou (attaquant, Anderlecht). Vous l’aurez compris, l’avenir du football ivoirien se situe, en partie, du côté du Plat Pays grâce à la Jupiler Pro League.

Stéphane DATHE

A lire aussi ...

TOP