Flash Info

  • 17/01/2020Football-Ligue 1-Transfert: L'Africa Sports libère 12 joueurs dont Ange Gloudoueu Baresi
  • 17/01/2020Football-Ligue 1-Transfert : Magbi Gbagbo Laurent Junior quitte l'AFAD pour s'engager avec le WAC de Casablanca (source)
  • 17/01/2020Football-Ligue 1-Transfert: Kabirou Koutche s'engage avec l'AFAD
  • 16/01/2020Handball-CAN 2020 Homme-1ere journée : Côte d’Ivoire 19-28 Cameroun
  • 15/01/2020Infrastructures : La réhabilitation du stade Félix H. Boigny commence en avril 2020, selon Paulin Danho
  • 15/01/2020Football-Transfert : L'attaquant ivoirien Anderson Niangbo Anderson quitte RB Salzbourg pour la Gantoise en Belgique

Salomon Kalou : « Je suis parti après la CAN 2017 »

Football
Elephants
International

Salomon Kalou : « Je suis parti après la CAN 2017 »

9 January 2020 0

La retraite internationale de Salomon Kalou. Elle n’était pas claire dans la tête des observateurs du football ivoirien. Dans les locaux de l’Association des Footballeurs Ivoiriens (AFI), l’attaquant ivoirien du Hertha Berlin a éclairé la lanterne de tous sur sa situation avec les Eléphants. Quoique celle avec son club allemand reste incertaine.

A-t-il tiré un trait ou pas sur la sélection nationale de Côte d’Ivoire ? Le meilleur buteur en activité de la sélection ivoirienne s’est voulu limpide sur cette question. « Je suis parti après la CAN (2017). Ça c’était évident. C’était ma dernière CAN ; je l’ai même dit à la télé. Après, chaque chose en son temps. J’ai fait mon temps en sélection ; j’ai joué pendant dix ans en équipe nationale. J’ai connu beaucoup de joie. Nous avons gagné le trophée qu’il fallait (la CAN 2015). On pouvait en gagner plus. C’est mon avis.  Parce qu’avec le groupe qu’on avait, il y avait la possibilité de gagner deux voire trois trophées. C’est le seul regret qu’on peut avoir en tant que génération 2006 ».

A présent dans les habits de supporters privilégié de la nouvelle génération aux mains de Kamara Ibrahim, Salomon Kalou apprécie différemment la dernière CAN (2019) de ses successeurs, par rapport à l’opinion générale. « Je suis les Eléphants. C’est une jeune génération qui se met en place. Il faut leur laisser le temps de s’installer. Ce sont des joueurs de qualité. Je pense qu’ils ont fait une bonne campagne à la CAN 2019. Ils ont même surpris certains. On les encourage », a-t-il indiqué là où les critiques ont plu sur Serge Aurier et ses coéquipiers.

S’il est parti des Eléphants sans grand bruit, Salomon Kalou pourrait en faire de même depuis le Hertha Berlin où il joue peu, depuis l’arrivée de Jurgen Klinsmann. Une situation due à la nouvelle organisation apparente du club berlinois. « Je serai en fin de contrat en juin ; c’est une certitude. Je joue moins, pourquoi ? Ça je ne saurai te le dire. Mais en même temps, il faut dire qu’il y a une nouvelle organisation au club, on a un nouveau coach (…) Je pense qu’on est en mode transition. Les dirigeants sont face à une problématique : est-ce qu’on mise sur le futur ou est-ce qu’on garde les anciens ? Moi, j’observe. En fonction des opportunités qui s’offrent, j’aviserai ». Annoncé en Hollande, Salomon Kalou, qui dit avoir « encore de belles années devant » lui, préfère jouer la montre pour taire toute rumeur de départ pour ce mercato hivernal. « Je ne suis pas un joueur libre. Mon contrat court jusqu’en juin. Je serai libre en juin. S’il devait y avoir des négociations, ce ne sera pas avant mars », a clarifier Salomon Kalou.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP