Flash Info

  • 24/04/2019Football-CAN 2019, U23: La CAF disqualifie la RD Congo au profit du Maroc qui affrontera le Mali au prochain tour
  • 24/04/2019Football-CAN 2019, U17: La Guinée en finale après avoir battu le Nigeria en demie (0-0, 10-9 tab)
  • 22/04/2019Football-CAN 2019: La Côte d'Ivoire débutera sa préparation en France dans la dernière semaine du mois de mai
  • 22/04/2019Football-Ligue 1: La SOA championne de Côte d'Ivoire pour la première fois de son histoire
  • 22/04/2019Football-Ligue 1-24è journée: SOA 2-1 AFAD
  • 22/04/2019Football-Ligue 1-24e journée: AS Tanda 2-0 Bouaké FC - Moossou FC 1-0 ASEC - Africa 2-1 FC San Pedro - WAC 3-1 LYS - USC Bassam 0-1 SC Gagnoa
Football
Elephants
CAN

El.CAN 2019:  « C'était un bon match de préparation »

24 March 2019 0

Seri Jean Michael fut l’un des hommes les plus en vue face au Rwanda, samedi au stade Félix Houphouët-Boigny. Heureux de l’issue du duel, le milieu de Fulham a souligné lui aussi le nouvel état d’esprit des Eléphants.

Seri Jean Michael, sous quel signe vous avez placé ce match avant lequel vous étiez déjà qualifiés pour la CAN ?

Face au Rwanda, c'était un bon match de préparation. Nous avions à cœur de le gagner devant notre public. L'objectif est atteint. Il faut maintenant penser au match du mardi et à la préparation pour la CAN 2019.

Le Rwanda était-il un adversaire de taille pour vous permettre de vous jauger ?

Aujourd'hui il n'y a pas de petites nations. Nous avons été confrontés à une très belle équipe du Rwanda qui nous a posé des problèmes. Nous avons su faire front avec sérieux, parce que rien n'a été facile.

Un nouveau frémissement se fait sentir au sein du groupe. Qu’est ce qui a fondamentalement changé ?

Il y a un nouvel état d'esprit. Mais il y a aussi la patte du coach qui est à féliciter, parce que c'est lui qui a su remettre le groupe en place avec un discours auquel nous avons tous adhéré. Il fait du bon boulot et il faut le souligner.

Vous avez retrouvé le stade Félix Houphouët-Boigny avec bonheur longtemps après les années ASEC et Africa. De bons souvenirs ?

Ce stade réveil forcément des souvenirs qu’on y ait joué ou pas. Après il fallait se réconcilier avec le public d’Abidjan, parce que cela faisait un moment que nous n'avions pas retrouvé le stade Félix Houphouët-Boigny. C'est chose faite avec une victoire à la clé et je suis heureux pour ce public qui s’est déplacé pour nous apporter son soutien.

Propos recueillis par Patrick GUITEY

 

A lire aussi ...

TOP