Flash Info

  • 20/07/2018Football-Transfert: Accord trouvé entre Chelsea et Sassuolo pour le prêt de Jérémie Boga (Presse)
  • 20/07/2018Football-Afrique: La cérémonie des Awards de la CAF est prévue pour le 8 janvier 2019 à Dakar
  • 20/07/2018Rugby à 7: Abidjan accueille le championnat régional d’Afrique du 15 au 16 septembre 2018
  • 20/07/2018Football-Ligue 1: Le staff du FC San Pedro libère 9 joueurs dont N'guessan Pathinvo et Gna Kapeu
  • 20/07/2018Football-Mondial 2018: La FIFA a décidé d'offrir le ballon de la finale aux 12 enfants de la grotte thaïlandaise
  • 20/07/2018Athlétisme: La Côte d'Ivoire médaillée de bronze aux relais 4x100 U20 du championnat Zone 2
Football
Elephants
CAN

CHAN 2018 : L’attaque monte en puissance

14 December 2017 0

La sélection nationale de Côte d’Ivoire  a conclu son troisième stage de préparation du CHAN 2018, le mercredi 13 décembre au stade Félix Houphouët-Boigny. Face à l’Africa, les Eléphants ont fait apprécier une puissance d’attaque qui s’embrasse crescendo.

Refaire parler de sa marque de fabrique. La mission de Kamara Ibrahim après une participation désastreuse à la Coupe UFOA 2017 des Nations. En quatre matches, l’attaque des Eléphants n’avait pas su se mettre au niveau de son système défensif, compact, presqu’imperméable. La faute à des attaquants trop imprécis, pas obnubilés par la surface adverse, en panne de gestuelle correcte face aux gardiens adverses.

Le talon transformé en jambe d’Achille, il fallait le sculpter pour atteindre un niveau d’efficacité acceptable. Et ce, en scrutant l’horizon peu élogieux d’une Ligue 1 en quête de leader offensif depuis des lustres. Dans les tribunes des compétitions nationales, Kamara Ibrahim détecte Fonsinho (ASEC), Zan Bi Roland (WAC) et surtout Togui Mel Williams (SC Gagnoa), actuel meilleur buteur de Ligue 1 avec 7 buts. Un trio infernal qui, mis sous pression, fait tourner les têtes et offre un nouveau souffle au système offensif ivoirien. Le WAC (2-0) LYS de Sassandra (5-0) et l’Africa (4-0), sparring-partners de fortune goutent à l’appétit des nouveaux archers de Ligue 1. Auxquels il faut ajouter N’Guessan Bi Noël.

Le mercredi pour la clôture du troisième stage de préparation, Fonsinho comme l’ensemble des pensionnaires de Sol Béni convoqués n’étaient pas présent. Mais l’Africa Sports n’a pas résisté face à la maitrise de Zouzoua Pacôme (SC Gagnoa), à l’obsession de Togui Mel, auteur d’un autre doublé, et à l’opportunisme de Zan Bi. Une élogieuse victoire (4-0) qui élève les stats de préparation d’une attaque qui culmine à 11 buts en 3 matches, soit un ratio de 3,66 buts par matche. Une performance qui serait plus rassurante si l’équipe s’était confrontée à un adversaire de calibre continentale.

« Pour l’instant avec le calendrier assez compliqué, nous n’avons pas pu avoir un match amical digne de ce nom. Il nous faut affronter une sélection de niveau continental pour juger de la véritable réaction de notre attaque, mais de tous les compartiments de l’équipe », a confié Kamara Ibrahim, sélectionneur national. Le quatrième stage prévu fin décembre devrait offrir cette fenêtre d’évaluation avant le rendez-vous de Marrakech.

La Côte d’Ivoire pour la cinquième du CHAN est logée dans le groupe B avec la Namibie, l’Ouganda et la Zambie. Les Eléphants entrent en lice le 14 janvier 2018 face à la Namibie au Grand Stade de Marrakech.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP