Flash Info

  • 05/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : WAC 0-1 SC Gagnoa - Issia Wazi 1-1 ASI - SOL FC 1-1 Africa Sports
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : SOA 2-1 Bouaké FC - ASEC Mimosas 4-0 AS Tanda
  • 04/12/2019Football-Ligue 1-9e journée : USC Bassam 1-1 AFAD
  • 04/12/2019Football-Ligue 1 : Jean Baptiste Aka limogé par la SOA . Il est remplacé par Traoré Siaka (Gigi)
  • 02/12/2019Football-Ligue 1-8e journée : SOL FC 0-1 RCA -- Africa Sports 1-1 Issia Wazi
  • 02/12/2019Football-International: Lionel Messi élu Ballon d'Or France Football 2019

CAN U23-Finale-Egypte-CI : Eléphants, vaincre le signe égyptien

Football
Elephants
CAN

CAN U23-Finale-Egypte-CI : Eléphants, vaincre le signe égyptien

22 November 2019 0

La finale de la 5è édition de la CAN U23 opposera sur le coup de 18h Gmt, l’Egypte à la Côte d’Ivoire. Une affiche en phases décisives de CAN dont l’Afrique s’est accommodée. Un duel qui a toujours penché en faveur des Egyptien. Un signe à vaincre pour les Ivoiriens encore dépossédés du statut de favori.

L’Egypte. La nouvelle crainte de la Côte d’Ivoire. Car sur l’échiquier continental, les Eléphants ont toujours eu du mal face à des Pharaons, véritables épouvantails. Sur ces 16 dernières années, la Côte d’Ivoire a esquissé deux fois le sourire. C’était lors des éliminatoires combinées CAN et Coupe du Monde 2006. En aller (Alexandrie, 1-2) et retour (Abidjan, 2-0). Depuis, les Ivoiriens n’ont eu aucun répit face à de triomphaux Pharaons, en phases finales de CAN. Et même avant. Car lors de la CAN 1998, comme en 2006, les Eléphants en quart et en match de poule et en finale s’étaient inclinés. Quand celle de 2008 voyait des Eléphants motivés être dégonflés par le métier de Pharaons en demi-finale. Pour se rapprocher de la catégorie qui sera en attraction ce soir au Caire, il faut remonter à 2003, et à la CAN des juniors. En finale de la compétition qu’abritât le Burkina Faso, la belle sélection ivoirienne, amenée par Jean Jacques Gosso Gosso, Yaya Touré ou encore N’Dri Koffi Romaric, avait plié l’échine devant les jeunes Pharaons (4-3). Une défaite, même entachée par l’arbitrage coupable du Tunisien Yacoubi Atef, qui a consacré la suprématie de l’Egypte sur la Côte d’Ivoire. Une certitude à faire douter, à liquéfier.

Pourtant les stats penchent en faveur d’une sélection U23 d’Egypte loin du niveau des précédentes. Surtout celle de meilleure attaque avec 9 buts inscris en 4 sorties. Une donnée qui ne fait frémir personne chez les Eléphants, malgré le froid qui s’annonce sur la capitale égyptienne.  Et surtout que l’objectif J.O 2020 est atteint, c’est san appréhensions que les hommes d’Haïdara Souhalio se dresseront face à ceux de Shawky Gharib. « Nous ferons de notre mieux. Maintenant que nous sommes déjà qualifiés pour les Jeux olympiques, nous jouerons sans pression. Nous voulons simplement que les Ivoiriens soient fiers de nous », a étayé Chester Diallo, le capitaine des Eléphants. Mais une finale, elle se gagne, et la révélation Edgar et ses coéquipiers sont « prêts à nous tuer pour le pays, pour les Ivoiriens » et vaincre le signe égyptien face au 70.000 spectateurs du stade International du Caire, qui seront témoins du sacre d’un nouvel arrivant dans le cercle des vainqueurs de la compétition. Car, que ce soit Egypte ou Côte d’Ivoire, aucun des deux finalistes n’a déjà écrit son patronyme au bas du trophée de la CAN U23.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP