Flash Info

  • 16/07/2019Football-Afrique: Clarence Seedorf et Patrick Kluivert démis de leur fonctions de Sélectionneur et Sélectionneur adjoint des Lions indomptables
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: La Fédération guinéenne a décidé de limoger Paul Put après la défaite face à l'Algérie
  • 16/07/2019Media: L'Assemblée constituante de la Confédération Africaine de la Presse Sportive fixée au 17 juillet 2019 au Caire
  • 16/07/2019Basket-Afrocan 2019 : La Côte d'Ivoire logée dans le groupe A avec le Mali et l'Algérie pour le tournoi qui s'ouvre du 19 au 28 juillet à Bamako
  • 16/07/2019Football-CAN 2019: Kalidou Koulibaly, le défenseur sénégalais, suspendu pour la finale face à l'Algérie
  • 03/07/2019Football-Transfert: Yaya Touré s’est engagé en faveur du Qingdao Huanghai en deuxième division chinoise.

CAN 2019: Qui au poste 3 dans la hiérarchie des gardiens ?

Football
Elephants
CAN

CAN 2019: Qui au poste 3 dans la hiérarchie des gardiens ?

5 March 2019 0

La Côte d'Ivoire est qualifiée pour la CAN 2019 qui se tiendra en Egypte. La première répétition avant la compétition est fixée au cœur de mars 2019. Chez les Eléphants, la 6è journée des éliminatoires de la CAN face au Rwanda sera l'occasion de composer le puzzle des 23 de Kamara Ibrahim pour l'expédition chez les Pharaons. A commencer par le secteur des gardiens de but.

Depuis 2015, année du deuxième et dernier sacre en date à la CAN, les buts des Eléphants n'ont pas vraiment connu de chamboulement. Un champ particulier au sein duquel les différents sélectionneurs on prôné la stabilité. Et Kamara Ibrahim ne devrait pas déroger à la règle tacite. Surtout pour l’accueil du Rwanda le 23 mars au stade Félix Houphouët-Boigny. Tout simplement parce le technicien ivoirien n’est pas de nature à chambouler. La preuve par le maintien au poste de No1 de Sylvain Gbohouo, malgré son passage à vide et les critiques.

Gbohouo contesté mais pas bousculé

Pourtant, à 30 ans, Sylvain est loin du statut d’indiscutable en championnat et en Caf Ligue des Champions dans les cages du TP Mazembe. Contesté par la présence du Congolais Aimé Bakula et par le Malien Ibrahim Mounkoro, l’international ivoirien n’a plus la confiance totale de Pamphile Mihayo Kazembe, l’entraîneur des Corbeaux de Lubumbashi. De Quoi donner des envies de révolte à ses suppléants chez les Eléphants. Car lui ne devrait pas bouger de la hiérarchie.

Le premier à pouvoir la bousculer se nomme Sangaré Badra Ali (32 ans). Présent sur les trois listes pour les quatre matches jusque là officiés par Kamara Ibrahim, le gardien de but du Free State Stars enchaine plus que son compatriote de la RD Congo. Cette saison, il a participé à 19 rencontres sur les 21 de sa formation en Premier League sud-africaine. Du rythme qui ne rime pas forcément avec performance. Puisque ses coéquipiers sont actuels 15è avec 20 points. Une situation de relégable qui pourrait pourtant changer en cas de succès face à Polokwane, en match en retard de la 22è journée.

Cissé Abdoul Karim face à la jeunesse

Pour le poste de numéro 3 chez les gardiens des Eléphants, il faudra pour les observateurs jouer à pile ou face. Car si Cissé Abdoul Karim (33 ans) n’a bénéficié qu’à une reprise de la confiance de Kamara Ibrahim, il ne reste pas moins l’une des valeurs sûres de la Ligue 1 de Côte d’Ivoire. Malgré quelques oublis coupables, “l’araignée“ a  su tisser sa toile dans les buts de l’ASEC Mimosas, et construire un statut de portier incontestable, capable d’allier spectacle à l’efficacité tant en local que sur le plan continental. Sans sa baraqua, les jaune et noir auraient pu en prendre une valise dans le groupe A.

Pourtant, Karim devra faire attention à l’envie de rajeunissement d’un secteur où tous regardent plus vers la sortie que l’avenir. Dans une telle configuration, des noms tels que Nicolas Tié (Chelsea, 18 ans) ou El Hadj Dante (LYS Sassandra, 20 ans) pourraient chiper le poste No3 et faire une entrée presque logique pour la CAN 2019, occasion pour l’incubation de la nouvelle génération de portiers internationaux. Une volonté affichée depuis longtemps par le staff des Eléphants.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP