Flash Info

  • Il y a 44 minFootball-Deuil: Koffi Kouadio Jule dit Dinozoff, ex-gardien international ivoirien, est décédé ce lundi.
  • Il y a 50 min 17 secFootball-Caf CdC 2020: Le FC San Pedro exempté du premier tour des preliminaires
  • Il y a 56 min 1 secFootball-Caf LdC 2020: La SOA affrontera le WAC de Casablanca en cas de qualification pour le 2nd tour des preliminaires
  • Il y a 58 min 7 secFootball-Caf LdC 2020 : La SOA affronte les Mauritaniens du FC Nouadhibou pour le 1er tour des preliminaires
  • 21/07/2019Football-CAN 2019 : Le chef de l'État Sénégalais octroie une prime spéciale de 20 millions FCFA à chaque joueur
  • 19/07/2019Football: L'ALGÉRIE remporte la deuxième coupe d'Afrique de son histoire

CAN 2019 : Une défense pas aussi claire qu’elle en a l’air

Football
Elephants
CAN

CAN 2019 : Une défense pas aussi claire qu’elle en a l’air

6 March 2019 0

La Côte d'Ivoire est qualifiée pour la CAN 2019 qui se tiendra en Egypte. La première répétition avant la compétition est fixée au cœur de mars 2019. Chez les Eléphants, la 6è journée des éliminatoires de la CAN face au Rwanda sera l'occasion de composer le puzzle des 23 de Kamara Ibrahim pour l'expédition chez les Pharaons. En défense, les cartes longtemps identiques risquent d'être rebattues.

Eric Bailly, Aurier, Wilfried Kanon, Mamadou Bagayoko, Ghislain Konan. Des noms qui sont revenus à chacune des sélections de Kamara Ibrahim, pour tenir la défense des Eléphants. Malgré des temps de jeu minimes pour certains dont Bailly (Manchester United) et Serge Aurier (Tottenham), et des niveaux loin du top à l'image de Bagayoko qui a quitté Malines en Belgique pour un prêt au Red Stars en Ligue 2 en France, ils ont accroché la confiance du sélectionneur national. Mais l'un parmi eux est obligé de tirer un trait sur les prochaines sorties de la Côte d'Ivoire. Il s'agit de Ghislain Konan.

Combler la défection à gauche

Opéré d'une hernie discale, le prometteur latéral gauche  de Reims est quasi-forfait pour la CAN 2019. Un coup dur dans la progression de Ghislain qui ouvre forcément des brèches au cœur du dispositif de Kamara Ibrahim. Parent pauvre au niveau de sa défense gauche, la Côte d'Ivoire a pourtant un éventail de choix. Présent au CHAN 2018 avec une prestation satisfaisante, Wonlo Coulibaly de l'ASEC Mimosas pourrait être testé face au Rwanda pour réévaluer ses aptitudes à ce poste. Kamara Ibrahim pourrait également faire appel au jeune Silas Gnaka qui officie à Eupen en Belgique. Appelé déjà en sélection U23 par le technicien ivoirien, le défenseur gauche de 19 ans formé à Aspire Academy du Qatar a joué 25 matches en Jupiler League. Une alternative qui vaudra tant pour les éliminatoires des J.O 2020 que pour une sélection A quête des nouveaux Tiéné Siaka et Arthur Boka.

En cas d'incapacité à faire germer de nouvelles graines, il reste toujours l'idée du réaménagement. Ce que n'apprécierait pas vraiment Wilfried Kanon. Doté d'un pied gauche valide, le défenseur d'Ado la Haye en Hollande a déjà officié à gauche, sous Hervé Renard. Une solution loin d'être extrême qui intègrerait durablement des peu-utilisés ou peu-appelés comme Lamine Koné, Ismaël Traoré et Cheick Comara qui réalisent une saison appréciable respectivement avec Strasbourg, Angers en France et le WAC de Casablanca. Quoique l'axe défensif des Eléphants pourrait réserver des surprises. Surtout quand un certain Jean-Philipe Gbamin s'invite dans la danse avec sa capacité à évoluer tant en sentinelle qu'en tant que défenseur central comme se fut le cas face à la Guinée.

Prince-Désir Gouano en approche

Selon des nouvelles d'Amiens, Kamara Ibrahim aurait suivi Prince-Désir Gouano. Le défenseur et capitaine du promu de Ligue 1. Après avoir fait toutes les catégories de jeune en Equipe de France, Gouano désire ardemment évoluer avec les Eléphants de Côte d'Ivoire. Une volonté pour un "binational" qui tranche avec d'autres et qui n'aurait pas laissé indifférent le sélectionneur de la Côte d'Ivoire. Une nouvelle concurrence ajoutée à la liste qui fait de la défense axiale ivoirienne, un bastion totalement ouvert, à quelques jours de l'annonce de la liste pour la 6è journée des éliminatoires de la CAN 2019, face au Rwanda, et pour le match amical face au Libéria à Abidjan.

Serge Aurier en attente de concurrents

Le vent de changement qui pourrait souffler sur la défense des Eléphants ne concerne certainement pas la droite. Occupée par Serge Aurier passé capitaine, cet axe défensif semble acquis par le pensionnaire des Spurs. Car derrière, pas de réels concurrents. Mamadou Bagayoko, présent sur toutes les listes de Kamara Ibrahim peine à gagner sa place. Un manque de personnalité qui pourrait lui coûter sa place de doublure. Et des noms il y a bien qui sortent du chapeau. Un en particulier, Abdoulaye Bamba. Egalement auteur d’une saison pleine avec 25 matches, le défenseur du SCO d’Angers espère réintégrer la  sélection pour une aventure plus concrète et contester la tranquillité de Serge Aurier, qui ne revendique pour l’instant que 16 matches, toutes compétitions confondues, cette saison en club.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP