Flash Info

  • Il y a 2 heures 14 minJeux de la Francophonie: Prorogation de la date de dépôt de candidatures pour l’organisation des IXes Jeux jusqu’au 14 juin
  • 23/05/2019Handball-Côte d'Ivoire: La nouvelle saison nationale devrait démarrer le 1er juin 2019 (source)
  • 23/05/2019Jeux de Dames: La Côte d'Ivoire accueille le championnat du monde senior du 14 septembre au 4 octobre 2019 à Yamoussoukro
  • 23/05/2019Volley-Jeux Africains 2019 : La Côte d'Ivoire ne s'est pas qualifiée dans les éliminatoires de la Zone 3
  • 23/05/2019Football-Ligue 1: Joël Yérégbé élu meilleur joueur de la saison par le Le Kpakpato Sportif
  • 23/05/2019Football-Mondial 2022: La FIFA renonce à son projet de passer de 32 à 48 équipes
Football
Elephants
CAN

CAN 2019 : « Nous ne sommes pas favoris »

19 April 2019 0

C’est en tant qu’outsider que la Côte d’Ivoire entamera la CAN 2019. C’est en tout cas, le statut que Max Gradel offre aux Eléphants de Côte d’Ivoire logés dans le groupe D de la compétition qui se tiendra en Egypte.

Le capitaine du Toulouse FC n’a pas changé son fusil d’épaule. Malgré un groupe retrouvé et des individualités en pleine progression, Max Alain Gradel préfère jouer la carte de la modestie. Le manteau de favori, l’attaquant ivoirien préfère le refiler à d’autres. Et dans le groupe D, c’est au Maroc d’Hervé Renard auquel il fait référence. « Nous ne sommes pas favoris. En 2017, nous ne sommes pas sortis de notre poule. Le Maroc a été à la Coupe du monde. Le Maroc est favori », a-t-il précisé, dans une interview accordée à l’AFP. Des déclarations qu’il a tenu à étayer

« La Côte d’Ivoire revient de très loin. D’ailleurs, nous avons terminé 2e de notre groupe lors des éliminatoires et non 1er. On ne peut pas dire que nous sommes favoris. Nous sommes une bonne équipe, nous sommes en train de construire. Nous allons à la CAN, parce que nous avons des choses à prouver », a expliqué l’un des cadres de la sélection dirigée par Kamara Ibrahim.

Par contre, les Eléphants n’iront pas en Egypte sans ambition. Car vainqueur de la CAN en 1992 et en 2015, la Côte d’Ivoire a bien un honneur et une réputation à faire respecter. Surtout après la déconvenue de 2017 au Gabon.  « Nous ne sommes certes pas favoris, mais c’est tout de même la Côte d’Ivoire. Il faut se faire respecter. Il faudra tout donner », a-t-il clamé.

Pour réussir le pari de revenir aux devants de la scène, la Côte d’Ivoire s’appuiera sur une âme plus collective qu’individuelle, contrairement aux précédentes campagnes. « Il n’y a pas de joueur important. Le plus important, c’est le groupe. C’est le groupe qui permettra à un joueur de sortir du lot. À la CAN, ce sera le groupe d’abord », a insisté Max Alain Gradel.

La Côte d’Ivoire est logée dans le groupe D de la CAN 2019 avec le Maroc, l’Afrique du Sud et la Namibie. Les Eléphants débuteront leur campagne face à l’Afrique du Sud le 24 juin à 14h30 GMT au Stade Al Salam du Caire.

Patrick GUITEY

A lire aussi ...

TOP