Flash Info

  • 27/05/2020Football-Côte d'Ivoire : La FIF acquiert un car-régie d'une valeur de près de 400 millions de Frs Cfa
  • 27/05/2020Basket-Côte d'Ivoire : La Fédérationa initié une série de formation pour les jeunes coachs
  • 27/05/2020Football-Coronavirus : Coulibaly Wonlo, Sylvains Gbohouo et 5 autres footballeurs ivoiriens bloqués en RDC demandent à être rapatriés
  • 22/05/2020Football-CAF : Sidy Diallo nommé membre de la Commission d'Organisation de la CAN pour le cycle 2019-2021
  • 22/05/2020Football-Côte d'Ivoire : L'élection à la présidence de la FIF est fixée au samedi 22 août 2020
  • 22/05/2020Football-Coronavirus : Serge Aurier sanctionné par Tottenham pour non-respect des mesures barrières

Wonlo Coulibaly : « Un souvenir inoubliable, mais… »

Football
Elephants
CAN 2019

Wonlo Coulibaly : « Un souvenir inoubliable, mais… »

25 June 2019 0

Dans le 11 type de Kamara Ibrahim, il était le seul novice à cette étape. Wonlo Coulibaly ne s’est pourtant pas laissé envahir par l’émotion qui l’envahissait pourtant. Son match, ses sensations et son action décisive, le défenseur gauche de la Côte d’Ivoire les a confiés à sport-ivoire.ci au Caire.

Comment avez-vous vécu ce premier match de CAN de votre jeune carrière de footballeur ?

J'ai vécu ce match avec une grosse dose d'émotion. Ce n'est pas permis à tout le monde de participer à une CAN. Surtout pour quelqu'un qui évolue au pays. Cela relève de l'exploit puisque ça fait bien longtemps qu'un joueur issu du championnat national n'avait pas débuté un match à la CAN. C'est une grande joie surtout qu'il y a la victoire au bout. C'est un souvenir inoubliable. Mais il faut garder la tête sur les épaules pour aborder le prochain match.

Vous êtes à l’origine du but de Jonathan Kodjia, pouvez-vous nous décrire cette action ?

C'est un travail de groupe. Tout joueur espère que son action permettra à l'équipe d'avancer. Je suis heureux que cette action ait déboucher sur un but qui nous offre la victoire. C'est un souvenir de plus pour ma première à la CAN. J’ai juste senti qu’il fallait lâcher très vite le ballon pour Gradel qui avait de l’espace, après il a fallu sa précision pour servir Jonathan. C’est un travail collectif.

Vous êtes sorti sur blessure, doit-on s’inquiéter pour la suite de la compétition ?

Non du tout ! J’ai juste eu une petite douleur. Il n'y a rien de grave, je serai sur pied dès le prochain entraînement.

Après l’Afrique du Sud, il y a le Maroc, un autre gros morceau avec lequel il y a plusieurs contentieux. Vous y êtes déjà ?

Un match c'est sur le terrain et non en dehors que ça se joue. Nous allons nous remettre au travail et le jour J, vous constaterez encore une fois.

Patrick GUITEY au Caire

A lire aussi ...

TOP