Flash Info

  • 29/11/2020Football-Caf LdC 2021-Préliminaires-1er tour : RCA 1-0 ASKO Kara
  • 29/11/2020Football-Argentine : Le médecin de Maradona visé par une enquête pour homicide volontaire
  • 29/11/2020Football-Sénégal : Décès de Pape Bouba Diop, ex-international sénégalais
  • 29/11/2020Basket-FIBB : Malick Daho nommé conseiller Sport et Relations Internationales
  • 29/11/2020Football-Caf LdC 2020-Finale : Zamalek 1-2 Al Ahly
  • 29/11/2020Basket: Le championnat national 2020-2021 démarre le sà méditer 19 décembre 2020

Serey Dié : « Je suis personnellement déçu »

Football
Elephants
CAN 2019

Serey Dié : « Je suis personnellement déçu »

28 June 2019 0

Il avait à cœur de guider ses coéquipiers vers la victoire, celle de la revanche. A l’arrivée, Serey Dié a eu les mêmes sensations que lors de la CAN 2017. Une défaite face au Maroc, encore une fois.

Volontaire sur le terrain, l’aboyeur des Eléphants n’a pas su communiquer sa grinta à ses attaquants. L’occasion manquée de Jonathan Kodjia, dès les premières minutes du choc, déjà un tournant qui a emporté les espoirs de la Côte d’Ivoire. « Nous avons eu la première occasion, nous n'avons pas pu la concrétiser. Eux ont eu plus de réussite que nous et après, on a essayé de pousser. Mais c'était difficile parce qu'on s'est désolidarisé », a confié le milieu de terrain ivoirien visiblement touché.

“C’est un match à oublier“

Malgré sa déception, Serey ne veut pas céder face à la superstition qui érige désormais les Lions de l’Atlas comme les nouvelles bêtes noires de la Côte d’Ivoire. « Non ! Ils ont gagné, nous avons perdu, point ». Et même s’il ne s’était pas exprimer à ce sujet, Serey mourrait d’envie de sonner la révolte. La défaite sur le fil (1-0), ne peut pourtant cacher la grande déception de l’international ivoirien. « Personnellement je suis déçu, même si la défaite fait partie de mon métier. Ça un reste un match duquel il faut se relever et passer à autre chose. C'est un match à oublier », pour se remobiliser en vue du match décisif face à la Namibie.

 Patrick GUITEY au Caire

A lire aussi ...

TOP